Ignacio Casale (Yamaha)
Ignacio Casale (Yamaha) | JUAN MABROMATA / AFP

Le match est lancé en quad

Publié le , modifié le

Entre les deux Sud-Américains Ignacio Casale et Marcos Patronelli, la bataille des quads a commencé.

Challenger principal de Patronelli, le Chilien Casale a voulu montrer les crocs d’entrée. Revenu sur le tenant du titre, il l’a accompagné jusqu’à l’arrivée de la spéciale, empochant la victoire d’étape pour 21 secondes. « Je suis parti derrière Marcos (Patronelli) et on a remonté vraiment beaucoup de motos tout au long de la journée, a raconté le Chilien. Il y avait aussi beaucoup de poussière. Il faut rester calme et faire, attention avant tout au matériel. »

Patronelli a assuré

« El Patron » a lui joué la sécurité. L’attaque, ce sera pour plus tard, sur un autre terrain. « Pour dire la vérité, l’étape ne m’a pas particulièrement plu, a avoué l’Argentin. C’était très piégeux. Il y avait beaucoup de pierres.  J’ai du coup eu du mal à attraper le rythme. J’ai pensé aussi à préserver le quad et à ne pas penser à la vitesse, mais  les autres concurrents vont très vite.  Aujourd‘hui j’ai vraiment fait attention au quad. » Lucas Bonetto et Rafal Sonik ont tenu le rythme des premiers en ne concédant à peine plus d’une minute. Un quatuor se dessine déjà.