Dakar 2015 embarquement Le Havre
On embarque pour le Dakar 2015 au Havre | FREDERIC LE FLOC H / DPPI

Le Havre - Buenos Aires, la première étape du Dakar

Publié le , modifié le

Bien avant les pistes du nord-ouest argentin, les concurrents européens du Dakar ont une première étape à franchir : Le voyage vers la capitale argentine via le cargo "Grande Amburgo". Ils étaient 645 véhicules jeudi et vendredi à passer les vérifications techniques et administratives afin de pouvoir embarquer pour cette traversée de l'Atlantique.

C'est devenu un rituel depuis 2009. Hormis les teams principaux qui peaufinent leur préparation jusqu'à la dernière minute et qui rejoignent Buenos Aires en avion, tous les engagés européens du Dakar rallient le port du Havre. Le deuxième plus grand port de France les accueille pour une première mise à l'épreuve. Ici pas question de rouler mais juste de présenter un véhicule en règle sous les yeux d'un public français qui tient là sa seule occasion de voir les bolides en "chair et en os". Quoique pour certains concurrents, il a quand même fallu traverser l'Europe pour embarquer. Car on vient de République tchèque, de Russie ou encore de Lituanie pour participer au Dakar.

4,6 km de véhicules

Avant les ultimes formalités lors des "vérifs" de Buenos Aires, on peut déjà s'assurer de certains points et monter les éléments de sécurité (iritrack et GPS). Les véhicules sont également stickés. Pour beaucoup, le Dakar est devenu bien concret ! 140 personnes sont chargées de contrôler et de charger ces bêtes de course dans le « Grande Amburgo » long de 200 mètres. Pour mesure l'ampleur de ce "chargement", il suffit de mettre bout à bout tous les véhicules. Cela représente 4,6 km linéaire ! La traversée va mettre 21 jours pour rejoindre le port Euro America à proximité de Buenos Aires. Les concurrents doivent s'y présenter le 31 décembre. Quatre jours plus tard, ce sera l'heure du podium puis du vrai départ.

C'est l'heure des vérifs pour les moto au Havre
C'est l'heure des vérifs pour les moto au Havre