Minis
Stéphane Perterhansel dépasse son équipier Nani Joan Roma ensablé lors de la sixième étape. | AFP PHOTO/ FRANCK FIFE

Le Dakar des records

Publié le , modifié le

Tout ce qu’il faut retenir de la 35e édition du Dakar 2013 en quelques points.

Peterhansel truste les records
On ne l’appelle pas Monsieur Dakar pour rien. Sextuple vainqueur à moto dans les années 90, Stéphane Peterhansel n’est pas encore prêt à lâcher la main. Depuis son passage sur quatre roues en 1999, « Peter » continue d’engranger les succès. Cinq en neuf ans. Avec 62 spéciales remportées, 11 titres, les records continuent de tomber. Grâce à sa nouvelle victoire en auto, le pilote Mini dépasse Ari Vatanen. En rallye-raid, il n’a pas d’équivalent. Rapide et surtout très expérimenté, Peterhansel a encore de beaux jours devant lui.

Despres comme Neveu
Rien n’est simple sur un Dakar. Annoncé comme favori de l’épreuve, Cyril Despres n’a pas imposé son autorité comme on pouvait s’y attendre. Le pilote KTM a patiemment attendu son heure et, malgré un changement de moteur fortuit, a maté une concurrence trop irrégulière pour le contrer. Avec cinq Dakar à son palmarès, il rejoint une légende des années 80, Cyril Neveu, et n’est plus qu’à une longueur de maître Peterhansel.

Pas encore l’heure des buggys
Jean-Louis Schlesser est toujours le dernier vainqueur du Dakar en buggy (2001). La domination des Mitsubishi, Volkswagen et maintenant Mini a fermé l’accès à la plus haute marche du podium. En première semaine, la domination des protos de X-Raid a été mise à mal par les buggys de Nasser Al-Attiyah et Carlos Sainz. Victime de défaut de jeunesse, Qatar Red Bull va revenir plus fort. En 2014, il y aura trois voitures, une nouvelle coque et d’autres pointures. Si Sainz pourrait rejoindre SMG, le Qatarien espère Loeb et Dominique Serieys comme patron d’équipe. Philippe Gache a lui des touches avec un constructeur. Malgré la crise, ça bouge en rallye-raid.

Chaleco superstar
Etendard de tout le Chili, Francisco Chaleco Lopez a porté très haut les couleurs de son pays. Sur sa KTM privée, le Chilien n’a jamais calculé ses efforts. Il est l’homme qui a le plus gagné sur ce Dakar avec cinq spéciales. Sans un jour sans en navigation et un ultime changement de moteur à la Serena, Chaleco aurait pu prétendre à autre chose que la 3e place derrière Despres et Faria. Stars en devenir, Joan Barreda Bort pour la vitesse et Kurt Caselli pour le style.

Honda en apprentissage
Quand le plus grand constructeur mondial de deux roues annonce son retour officiel sur le Dakar, on peut s’attendre à des étincelles. Le HRC a surement beaucoup appris de ses galères. La base avec la CRF 450 est bonne mais on ne rivalise pas avec KTM du jour au lendemain. Côté pilote, hormis Helder Rodriguez, Javier Pizzolito et Johnny Campbell manquent d’expérience à ce niveau.

La tentation bolivienne
Argentine, Chili, Pérou, les pays d’Amérique du Sud ont pris goût au Dakar. Cette année, ASO avait décidé de concocter un best-of de ses précédentes éditions. Un parcours compliqué mais réussi avec une mention spéciale pour la partie péruvienne. Paysage somptueux et grosses difficultés, un excellent cocktail pour un Dakar. En 2014, l’Argentine accepterait de passer son tour une fois pour que le rallye monte plus au nord. La Bolivie est candidate…

Deux nouveaux drames
Le Dakar 2013 a malheureusement été endeuillé à deux reprises. Malgré d’importantes précautions et consignes de sécurité de la part des organisateurs, deux accidents de la circulation au Pérou et au Chili ont coûté la vie à trois personnes. Le premier concernait un véhicule d’assistance de l’équipe Race2Recovery qui a percuté un taxi. Le second a touché le motard français Thomas Bourgin. L’amateur stéphanois s’est tué en liaison lors d’un choc avec une voiture de carabiniers chiliens. Trois morts de trop…

Vidéo : les grands moments de la course auto

Voir la video-->Voir la video

Vidéo : les grands moments de la course moto

Voir la video-->Voir la video