Media Center Dakar boue
L'orage a mis le bivouac de Salta sous les eaux | DR

Le bivouac du Dakar les pieds dans l'eau

Publié le , modifié le

Un violent orage a fortement perturbé le bivouac de Salta. A trois jours de l'arrivée à Buenos Aires, le Dakar n'avait pas besoin de ça.

C'est à se demander si Salta aime le Dakar. Pour la deuxième fois en deux ans, le bivouac a subi un violent orage provoquant une énorme pagaille parmi la caravane du rallye. Le sable chilien de Calama encore en bouche, Eole n'a rien trouvé mieux que de nous envoyer la pluie pour faire passer ce petit croquant. Et pas qu'un peu ! Les locaux nous avaient pourtant prévenus ce matin en annonçant une tempête de grêle. Ce n'était que de la pluie mais elle a dévasté le bivouac, laissant apparaître par endroit près de 15 centimètres d'eau. Le croquant était définitivement effacé.

Ce déluge n'était pas sans conséquence sur l'organisation et les médias, notamment la zone TV. Au moment ou l'émission "Le Dakar" sur France 4 démarrait, la tempête s'est déchaînée. Tout le monde a essayé de se mettre à l'abri mais l'eau s'est infiltrée partout sur le campement. Un pantalon ou une chemise mouillée, ce n'est pas grave. En revanche, quand ça pénètre les prises électriques, il y a danger. Tour à tour car de montage et régie TV ont disjoncté tandis que les quelques courageux restés dehors tentaient de maintenir les tentes en place. En vain. Finalement, l'ordre est venu d'évacuer les abris de fortune pour se replier dans le centre de presse sous l'œil bienveillant de sa tour de contrôle Fabrice Dogbe.

Pour des raisons évidentes de sécurité, toutes les émissions de France Télévisions ont été annulées, une deuxième sur cette édition après l'annulation celle de Copiapo en raison d'un problème de transport imputable à l'organisation. Il y a des choses plus graves qu'un peu d'eau et de sèchage…