Les véhicules les pieds dans l'eau Dakar 2016
La première étape du Dakar 2016 annulée à cause des conditions météos très difficiles. | DR

La première étape du Dakar annulée

Publié le , modifié le

La première spéciale du Dakar a été annulée dimanche à cause des conditions météos. Les soixante premiers kilomètres de la course sont impraticables. L'organisation a préféré annuler l'étape du jour pour ne pas prendre de risques avec la sécurité des participants. Le départ était prévu de Rosario en Argentine. Les concurrents vont être acheminés à Villa Carlos Paz, toujours en Argentine, pour le départ de la deuxième étape demain.

Des orages et des fortes pluies s'abattaient dans la matinée sur l'ensemble de la zone de la spéciale, inondant les pistes que devaient emprunter les concurrents. "Le Dakar ne s'arrête pas quand il pleut mais quand il ne peut pas assurer le dispositif de sécurité habituel" autour du rallye, a expliqué le directeur Etienne Lavigne. "Les conditions météo sont très mauvaises. L'avion relais (qui assure les communications radio) ne peut pas voler. Les hélicoptères ne peuvent pas  décoller. La situation ne va pas s'améliorer en termes de visibilité", a-t-il ajouté.

Vidéo: Etienne Lavigne: "Pas possible d'assurer la sécurité" 

Le départ de la spéciale, initialement prévu à 08h00 locales avait dans un premier temps été repoussé par les organisateurs, qui espéraient une amélioration des conditions en fin de matinée. Mas visiblement, ils ont du se résigner à une annulation pure et simple. L'ensemble des véhicules va être réorienté vers Cordoba via un parcours de liaison.

Vidéo: Le Dakar, les pieds dans l'eau