La Peugeot 2008 DKR16
La nouvelle Peugeot 2008 DKR16 en essais dans les dunes | DR

La Peugeot 2008 DKR16 se dévoile: plus large, plus longue, plus musclée

Publié le , modifié le

A un peu plus de trois mois du départ du Dakar-2016, Peugeot a dévoilé en avant-première sa nouvelle 2008 DKR16. Voix élargies, empattement allongé, capot et prises d'air revus pour améliorer l'aérodynamique, la nouvelle voiture a appris des leçons de l'édition passée, qui était sa première dans les routes sud-américaines. En 2015, Peterhansel avait fini 11e, Despres 34e, et Sainz avait abandonné. En 2016, le Lion veut viser la victoire.

"Les points sur lesquels nous nous sommes concentrés sont tout de même la stabilité de la voiture et la facilité d’utilisation du moteur." Voilà comment Bruno Famin, le directeur de Peugeot Sport, explique le travail réalisé par ses équipes pour aboutir à cette nouvelle mouture de la 2008DKR. "Les suspensions et le moteur ont substantiellement évolué. Les essais que nous avons menés ainsi que le doublé réalisé en Chine montrent que nous sommes sur la bonne voie. Notre niveau de préparation est bien meilleur qu’il y a un an, avant notre premier Dakar. Tout était alors si nouveau pour nous !" Certains éléments ont déjà été éprouvés avantageusement sur la China Silk Road Rally.

Carlos Sainz au volant de la nouvelle 2008DKR16, plus large
Carlos Sainz au volant de la nouvelle 2008DKR16, plus large

Pour Stéphane Peterhansel, vainqueur du Dakar à cinq reprises en moto et cinq en voiture, la différence se fait déjà sentir: "On sent vraiment que la voiture est plus longue, plus large et avec un centre de gravité plus bas : elle est bien plus stable ! Cela va nous permettre de passer plus vite en courbe. On éprouve aussi la différence au niveau du moteur : il se montre non seulement plus puissant mais il est possible d’exploiter toute sa puissance même à bas régime. A nous d’utiliser de la manière la plus efficace tous ces chevaux." Carlos Sainz a lui-aussi roulé des milliers de kilomètres au volant de la nouvelle voiture: "Les essais se sont bien déroulés et la voiture n’a pas rencontré de problèmes. Son potentiel est bien plus élevé que la voiture de l’an passé à pareille époque ! Sa fiabilité est aussi très satisfaisante. Nous avons changé beaucoup d’éléments dans des domaines cruciaux. A tel point que nous pouvons considérer qu’il s’agit d’une voiture complètement nouvelle, comparée à celle de 2015."

Vingt-six ans après le dernier sacre d'une Peugeot sur ce rallye-raid (Ari Vatanen sur la 405T16 en 1990), Peugeot veut retrouver les sommets de la compétition lors d'une édition 2016 qui partira encore une fois de Buenos Aires pour s'achever à Rosario.

De l'arrière, la 2008 DKR16 affiche de sacrées mensurations
De l'arrière, la 2008 DKR16 affiche de sacrées mensurations