Peterhansel dakar 2017
Stéphane Peterhansel bien parti pour remporter le Dakar 2017 | BENJAMIN CREMEL / DPPI Media / DPPI

La drôle de journée de Stéphane Peterhansel

Publié le , modifié le

Alors qu’il se retrouve ce soir avec une avance de près de 6 minutes sur Sébastien Loeb au classement général, Stéphane Peterhansel est resté marqué par son accrochage avec le motard Simon Marcic.


Ils sont arrivés au bivouac avec la mine des mauvais jours. Les yeux dans le vide. Marqués. Depuis le kilomètre 83, Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret ne sont plus tout à fait les mêmes. Plus ces compétiteurs qui jouent la victoire sur ce Dakar. Leur concentration s’est envolée après un choc avec le motard Simon Marcic. « C’était une spéciale très difficile en navigation. Je me suis perdu, mais je pense que les autres se sont encore plus perdus que nous. Ce qui a marqué ma journée, c’est d’avoir percuté un motard qui était perdu, comme nous », raconte le pilote aux 12 victoires.

"Il était sous la voiture"

Dans la bouche de Monsieur Dakar, l’accident est terrible. « Il nous a vu arriver, il a tout bloqué, il est tombé et nous sommes arrivés sur lui, il était sous la voiture, explique Peterhansel. Je n’ai pas pu m’arrêter plus tôt. Il était conscient, nous sommes restés avec lui jusqu’à ce que le service médical arrive, mais il a en fait une fracture ouverte du tibia-péroné. Après cela, c’est très compliqué de se reconcentrer sur la course. »

Une bonne opération comptable

Comme le veut le règlement, ce moment passé auprès de Marcic lui a été décompté à l’arrivée. Ce soir, il a même repris la tête à Sébastien Loeb et partira vendredi avec 5’50’’ d’avance. « C’est probablement une bonne opération sur le plan sportif, reconnaissait Peterhansel. A chaque fois que nous avions la piste sous les yeux, on a essayé de rouler le plus vite possible. » Chez Peugeot, une des attachées de presse s’est rendu à l’hôpital pour essayer de mettre en relation le pilote et le motard. S’il remporte son 13e Dakar samedi, on sait à qui le Vésulien dédiera sa victoire.

Stéphane Peterhansel : "Le motard était sous la voiture"