Le calme sur le bivouac avant le départ d'une nouvelle étape
Le calme sur le bivouac avant le départ d'une nouvelle étape | AFP - Franck Fife

La 8e étape tronquée

Publié le , modifié le

La 8e étape du Dakar qui devait conduire les concurrents de Salta à San Miguel de Tucuman sur le territoire argentin va être modifiée en raison des conditions de piste qui font suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur la région ont indiqué les organisateurs samedi.

De fait, la spécificité de cette étape prévue en deux tronçons avec un kilométrage important va du coup perdre de son intensité, puisque la première partie de la spéciale a été purement et simplement annulée, et par là même l'intégralité de l'épreuve camion (155 km) qui devait se dérouler sur ce tracé. La seconde moitié du parcours est maintenue pour les autos, motos et quad.

Dans une ambiance de désert de western, le sable n'est pas toujours poussiéreux. Lorsque la pluie s'en mêle, il peut aussi créer des ornières trop importantes, dans lesquelles les camions auraient été inévitablement pris.

A cela il fallait quelques difficultés météo avec les hélicoptères. Les organisateurs ont donc décider de modifier la configuration de l'étape et de la raccourcir. Il faudra se contenter d'un seul secteur, peut-être moins rapide mais plutôt technique, sur un terrain complètement inconnu du Dakar, des pistes sablonneuses où les pilotes devront faire preuve de la plus extrême en négociant les pièges sous les fortes chaleurs.

Vidéo: la pluie s'invite sur la course

Voir la video