Nani Roma Mini Dakar 2016
Le Dakar s'élève et s'installe en moyenne montagne | FRANCK FIFE / AFP

La 3e étape du Dakar à la loupe

Publié le , modifié le

La remontée au nord de l'Argentine en direction de la Bolivie se poursuit jusqu'à San Salvador de Jujuy. Un parcours sans grand relief qui va permettre à tout le monde de se regrouper gentiment. Un scratch à prendre les affamés. Des félins ?

  • La spéciale du jour

La spéciale du jour

Motos/Quads / Autos/Camions : Etape 663 km. Spéciale : 314 km

Le parcours : Jujuy boulevard

Puisque le sablier va paraître bien clairsemé cette année en raison du forfait tardif du Pérou, certaines spéciales vont se ressembler. Aujourd'hui, c'est la fin de ce qu'on peut désigner comme des spéciales typées WRC. Le début de la spéciale est un boulevard rapide et poussiéreux. La position au départ sera à nouveau un élément décisif dans le classement de l'étape. Puisque Marc Coma déteste la monotonie et qu'il ne veut pas d'un Dakar WRC, il a quand même prévu un petit caillou dans la chaussure des engagés. « C’est bien de casser le rythme comme ça, assure Coma. Ca c’est le Dakar ! Il va y avoir une petite énigme de navigation dans le rio et après on finira sur une piste rapide, mais au moins il y aura un tout petit peu de cassant. » La victoire va se jouer à coup de secondes. A moins que les derniers kilomètres sur un terrain très cassant ou en montagne ne désignent le vainqueur. Pour ceux qui veulent se montrer, le moment est idéal. Après Loeb et Price hier, à qui le tour ?

  • Le mot de Marc Coma : "Une étape de transition"

Le mot de Marc Coma : "Une étape de transition"

Soucieux de ménager ses troupes avant une deuxième semaine corsée, le nouveau directeur de course Marc Coma a décidé de relâcher la pression pour ce quatrième jour de course. "Ce sera une étape de transition, avait-il annoncé dès octobre dernier. Il y a la possibilité d’ajouter 10km de fesh-fesh au début de l’étape mais c’est prendre le risque de mettre beaucoup de concurrents en grande difficulté, voire même d’en laisser en chemin au 4ème jour du rallye." Ce n'est pas le but et les difficultés croissantes de ce Dakar se chargeront bien assez tôt d'écrémer le peloton.

Xavier Richard @littletwitman