KTM tourne en boucle !

KTM tourne en boucle !

Publié le , modifié le

Marc Coma ou Cyril Despres, pas ou peu d'alternative depuis la victoire initiale de Chaleco Lopez à Santa Rosa de la Pampa. Les pilotes officiels KTM ont laminé la concurrence et se sont encore disputé la victoire lors de la 7e étape en boucle autour de Copiapo. En bon gestionnaire, Desprès a suivi son rival Coma à la trace et ne concède que deux minutes et trois secondes à l'Espagnol.

Coma et Despres loin devant

Coma a parcouru les 419 km de spéciale en 3 h 51 min et 35 secondes, soit 2  minutes et 3 sec de mieux que Despres. Le Portugais Paulo Gonçalves (Husqvarna)  complète le podium de cette première étape chilienne, à 2 minutes 49 secondes. Au classement général provisoire, Cyril Despres garde tout de même 7  minutes 48 sec d'avance sur son rival Coma.

Privé de désert à cause de la neige vendredi, les concurrents avaient droit à une double ration samedi. Pas une double étape "dunesques" mais une spéciale en deux temps, scindée par une liaison bitumée de 50 km en son milieu. Pendant sa pseudo-journée de repos, Marc Coma avait eu tout le loisir de cogiter sa tactique. Elle s'imposait d'elle-même... Dès le départ, l'Espagnol mettait le turbo et profitait de la trace laissée par son rival Cyril Desprès pour lui reprendre du temps.

A mi-parcours, le tenant du titre avait récupéré 1'46". Le Français avait peut-être décidé de jouer la sécurité en contrôlant son adversaire ? En verve sur ce premier juge de paix chilien, Barreda (18") et Concalves (1'45") jouaient dans la cour des grands. Dès le début du deuxième secteur chronométré, Coma faisait la jonction puis dépassait Despres. Le leader du général restait alors dans la roue de Coma jusqu'à la fin de l'étape.

Francisco Lopez jette l'éponge devant son public

De son côté, le Chilien Francisco Lopez a annoncé qu'il se retirait de la course, après être tombé au guidon de son Aprilia lors de cette 7e étape qu'il a finie malgré d'importantes douleurs. "Je suis désolé pour les gens qui sont venus me voir et qui me soutenaient, a déclaré le pilote. Je souffre beaucoup (...) et le plus prudent est de ne pas continuer." Lopez, 9e du classement général samedi soir, est victime d'une "déchirure aux ligaments croisés antérieurs du genou droit", a-t-il annoncé sur son compte Twitter.

RETROUVEZ TOUS LES CLASSEMENTS DU DAKAR

Voir la video

Voir la video

Xavier Richard @littletwitman