Robby Gordon
Robby Gordon a animé le Dakar avec son Hummer mais s'est fait exclure pour véhicule non conforme | MARTIN MEJIA / AFP

Gordon tient sa victoire d'étape

Publié le , modifié le

L'Américain Robby Gordon n'était pas passé loin la veille, la voyant s'échapper pour cinq petites secondes au profit de Nani Roma. Cette neuvième étape était la bonne pour Gordon qui au volant de son hummer s'est montré le plus rapide entre Antofagasta et Iquique, au nord du Chili. Il devance Stéphane Peterhansel (Mini) et l'Espagnol Nani Roma (Mini). Au classement général l'Américain compte encore 5 min 58 de retard sur Peterhansel.

Gordon a parcouru les 556 km de spéciale en 4 h 35 minutes 21 secondes, reléguant Peterhansel à 1 mn et 38 sec. "Nous avons attaqué comme des malades. (Avec Peterhansel) Nous sommes dans des positions différentes: il doit gérer son temps, et moi je dois en gagner. Il nous reste quatre jours de course, et le Hummer est fort", a indiqué l'Américain. Vainqueur la veille, Roma a compté 8'37" de retard sur le vainqueur du jour, passant toutefois devant le Polonais Krzysztof Holowczic (à 10'39"). Ce dernier devance cependant l'Espagnol au général. Le Portugais Ricardo Leal Dos Santos s'est quant à lui classé cinquième de l'étape à 15'23" de Gordon. A bord de son Toyota Hilux, Giniel de Villiers a fini sixième à 18'03" du premier.

Même si Gordon pointe le bout de son hummer, c'est bien Peterhansel qui reste aux commandes du classement. "On minimise un peu les dégâts, car c'était encore une spéciale en plein désert, un peu cassante, a-t-il dit. Cela dépend des spéciales, mais cela fait un moment qu'on se fait dominer à la régulière. Quand les Hummer n'ont pas de problèmes, ils sont un peu plus rapides que nous.  Nous allons nous battre pour garder le peu d'avantage que nous avons sur lui", a résumé Peter.

Tous les classements

Romain Bonte