Cyril Despres 10012013
Cyril Despres sur KTM | AFP

Despres toutes voiles dehors

Publié le , modifié le

Alors que l'on pensait que l'Espagnol Joan Barreda serait intouchable lors de cette neuvième étape, avec un temps déjà remarquable de 7h45'39" sur les 593 kilomètres du parcours, c'est finalement Cyril Despres qui s'est montré le plus rapide ce lundi. Le motard français précède son rival espagnol de 4'03'' signe sa première victoire d'étape lors de ce Dakar 2013 et ne compte plus que 2'23 de retard sur Ruben Faria au général. Sur la troisième marche du podium, se retrouve l'Italien Alessandro Botturi (à 5'14).

Alors que Olivier Pain et David Casteu n'étaient toujours pas arrivés, Ruben Faria était crédité du quatrième temps, à 7'47", devant Helder Rodrigues (à 8'47") et Ivan Jakes, sixième avec 9'37" de retard sur Despres. Ce dernier était forcément ravi de sa journée. "C'était une bonne journée, avec beaucoup d'attaque, beaucoup de virages", a résumé le dossard N.1 qui a à la fois salué le travail effectué avec son entraîneur et la qualité de ses pneus Michelin.

"Quand je vais rentrer au bivouac, je vais pouvoir cocher d'une petite croix rouge cette étape-là. Je savais que ça allait être compliqué physiquement, qu'il ne faudrait rien lâcher. J'ai des ampoules au pied, j'ai les mains qui souffrent, mais il fallait frapper du poing sur la table pour dire 'voilà, je suis là !'", a déclaré le grand vainqueur du jour, qui se retrouve à seulement cinq minutes et 23 secondse du leader, Ruben Faria. Au moment d'aborder la plus longue étape de cette édition, Despres s'était pourtant élancé de la 11e place avec 24'26 de retard sur le leader du général. Mais les pistes rapides entre San Miguel de Tucuman et Cordoba correspondent parfaitement à son style de conduite. Après avoir démarré tambour battant, le pilote KTM a préféré lever un peu le pied par la suite afin d'épargner ses pneus, puis il a remis la gomme pour s'assurer sa 31e victoire d'étape sur un Dakar.

Despres n'aura été inquiété que par Joan Barreda, pourtant victime d'une chute dans la matinée et qui a eu le mérite malgré tout de terminer deuxième. D'autres pilotes qui ont chuté, n'ont pas connu cette réussite. Les pilotes Yamaha peuvent en témoigner, à commencer par David Casteu, qui a croisé le chemin d'une vache au km 120 et qui peut dire adieu au podium... Il en va de même pour Olivier Pain, qui a lui aussi chuter -à plusieurs reprises- et qui se retrouve en sixième position du général après avoir perdu 32 minutes. Sur le Dakar, les jours se suivent et ne se ressemblent pas toujours.

 

Vidéo : le résumé de l'étape moto

Voir la video

Vidéo : Despres et Faria bénéficiaires de la journée

Voir la video

Romain Bonte