Despres sort du bois

Despres sort du bois

Publié le , modifié le

L'arrivée au Chili a revigoré Cyril Despres (Yamaha), qui a toujours bien réussi sur ce territoire. Le Français s'est imposé lundi dans la 8 étape disputée entre Uyuni (Bolivie) et Calama (Chili) avec un peu plus de deux minutes d'avance sur Joan Barreda (Honda) et Marc Coma (KTM), qui conserve toutefois largement sa place de leader au classement général.

Quintuple vainqueur du Dakar, cet double tenant du tire, Cyril Despres affichait depuis le début de cette édition, une certaine frustration, celle d'être passé à côté mercreid dernier lors de la 4e étape, d'avoir connu à cette occasion une journée noire au cours de laquelle il a perdu plus de 40 minutes, mais aussi de ne pas avoir encore enlevé la moindre étape. C'est désormais chose faite puisque le pilote français a su maîtriser les difficultés du parcours.  Dans une 8ème étape au parcours légèrement modifié, Cyril Despres s'est offert sa 1ère victoire de spéciale 2014, devant Joan Barreda et Marc Coma, le leader du général désormais lancé dans un marquage à la culotte de son principal rival.

Parcours modifié

Bien que les conditions météorologiques aient empêché les motos de passer sur le Salar d'Uyuni comme initialement prévu, le spectacle a quand même été largement au rendez-vous de cette 8ème étape, longue de 499 km. Et d'abord avec le retour au premier plan de Cyril Despres. 3ème à s'élancer en piste, qui a rapidement rejoint Marc Coma pour rouler de concert et peu à peu revenir sur Joan Barreda. Malgré un coup d'accélérateur du pilote Honda en fin de parcours, c'est au final le Français qui l'emporte donc 2'10 devant Barreda et 2'16 devant Marc Coma. Des écarts malgré tout trop minimes encore pour Despres qui en outre avait réculté une heure de pénalité, et qui pointe encore à 2h23'58" au classement général. Il lui sera très difficile de refarire ce retard.

Derrière, alors que le Portugais Helder Rodrigues et le Français Olivier Pain confirment la bonne forme des Honda et Yamaha avec les 4e et 5e temps du jour, la journée a été marquée par les difficultés de Sherco ! 14'25 de perdues pour Juan Pedrero, mais surtout nouveau coup du sort pour Alain Duclos, cette fois victime d'une panne en début de parcours et qui perd encore près de 35 minutes.

Conséquences, au général, si le Franco-Malien reste 4ème, il compte désormais 21'47 de retard sur Jordi Viladoms et se retrouve sous la menace de Jeremias Israel Esquerre, 5e à 2'56 du pilote Sherco. Marc Coma reste dans tous les bons coups et continue de contrôler Barreda, qui pointe à plus de 38 minutes.

Vidéo: la course moto du jour et la réaction du vainqueur

Christian Grégoire