Daniel Elena en pleine séance de mécanique
Daniel Elena en pleine séance de mécanique | ERIC VARGIOLU / E.V.A. / DPPI

Daniel Elena vide son sac contre les organisateurs du Dakar

Publié le , modifié le

Entre Daniel Elena (Peugeot PH Sport), le copilote de Sébastien Loeb, et ASO, l’organisateur du Dakar, le torchon brûle ! Le Monégasque est très remonté après avoir été piégé par le roadbook lors de la 4e étape.

Son tweet nous avait mis la puce à l’oreille. ''Dégoûtés... Malgré un souci moteur, nous étions dans le coup avec Sébastien jusqu’à se retrouver piégés par le road-book. Nous étions plusieurs dans le même cas... On va en parler avec l’organisation du Dakar ce soir. Dans tous les cas, on ne lâchera rien dès demain !'' Quand Daniel Elena a quelque chose sur le cœur, il n’est pas du genre à ruminer dans son fort intérieur. Au contraire, il laisse allègrement déborder la marmite. Hier soir au bivouac de Tacna, la marmite est devenue un volcan quand la direction de course l’a renvoyé dans les cordes en indiquant que l’erreur de navigation était de sa faute. Plus qu’énervé, Elena s’en est pris ouvertement aux organisateurs avec des mots très forts.

Elena ne décolère pas

Ce matin, le nonuple champion du monde WRC était encore à cran. Avant le départ, il a dégainé une nouvelle fois sur Facebook. "C’est reparti pour une nouvelle étape ... sans aucune motivation ! Sachez tous que si je suis dans le baquet ce matin, c’est pour Seb et au nom de notre amitié, pour nos partenaires, pour l’équipe et pour vous, nos fans », écrit-il. Dans cette affaire, Elena plaide la bonne fois et l’honnêteté.  « Quand je fais une erreur, je la reconnais, ajoute-t-il. Je l’ai toujours reconnu et je peux être fier d’être quelqu’un de droit. Je suis énormément déçu de voir que les personnes qui gèrent un évènement avec la renommée du Dakar n’en sont pas capables. » 

Son dernier Dakar

« Je suis un novice peut-être à leurs yeux en Rallye Raid. Qu’en est-il de mes collègues expérimentés qui ont également vu cette erreur dans le road book ? », avance-t-il en référence à la colère froide de Carlos Sainz et Lucas Cruz, eux-aussi piégés avec leur Mini, et aux nombreux motards en colère. A la veille de la journée de repos, Elena ne pense plus qu’à une chose, en terminer avec le Dakar. Pour toujours. « Sachez messieurs les organisateurs, que ma tête n’est plus ici mais déjà au Monte-Carlo et que mes prochains mois de Janvier ne se passeront plus avec vous, mais à l’Africa Eco Race, car oui, votre discipline est une belle discipline. »

Xavier Richard @littletwitman