Sébastien Loeb et Daniel Elena dans leurs oeuvres
Sébastien Loeb et Daniel Elena dans leurs oeuvres | FLORENT GOODEN / DPPI Media / DPPI

Dakar : Sébastien Loeb ne s'arrête plus

Publié le , modifié le

Fallait pas les énerver ! Fâchés après la 4e étape pour un problème de roadbook, Sébastien Loeb et Daniel Elena (Peugeot PH Sport) n’en finissent plus d’enchaîner les victoires (3). Dimanche, ils ont remis ça à San Juan de Marcona (6e étape) en devançant dans les derniers kilomètres la Toyota de Nasser Al-Attiyah, tranquille leader du général. Le Qatari n’a pas tout perdu puisque les soucis de Stéphane Peterhansel (Mini) lui permettent de conforter sa place de leader du classement auto. Loeb est désormais 2e à 37'43".

Si ça continue, les regrets vont être grands à Lima. A force d’empiler les étapes comme les victoires en WRC, Sébastien Loeb et Daniel Elena se rapprochent des sommets. Sans leur couac de la 4e étape, la Toyota de Nasser Al-Attiyah ne serait pas deuxième à 37’43’’ mais à portée de fusil. Sauf qu’en matière de tir, le Qatari est bien le maître et il gère son affaire sans griller de cartouche. Longtemps en tête de cette 6e étape, il a cédé sur la fin la victoire à Loeb mais son sans faute le rapproche un peu plus d’une troisième victoire sur le Dakar.

Peterhansel lâche du terrain

Bloqué vingt minutes dans le sable, Stéphane Peterhansel a lui grillé un joker et se retrouve désormais 3e à plus de quarante minutes au général (+41’14’’). Il peut espérer revenir sur Loeb qui devra ouvrir la piste lundi dans une boucle autour de San Juan de Marcona. Aujourd’hui ça lui a plutôt bien réussi… L’autre grand perdant du jour est le Polonais Jakub Przygonski qui va sortir du top 4.