Dakar : Quintanilla met les gaz

Publié le , modifié le

Auteur·e : Xavier Richard
Le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna)
Le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna) | ANTONIN VINCENT / DPPI Media / DPPI

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Dakar moto est plus disputé que jamais. La roue continue de tourner avec un 4e changement de leader en six étapes. A San Juan de Marcona, au lendemain de la journée de repos, c’est au tour de Pablo Quintanilla (Husqvarna) de grimper tout en haut du classement. Le Chilien décroche la victoire d’étape au terme d’un magnifique mano à mano avec Kevin Benavides (Honda) qu’il a devancé de 1’52’’. Sam Sunderland a perdu gros aujourd’hui alors que Ricky Brabec et les deux Yamaha de Van Beveren et De Soultrait ont essayé de limiter les pertes

Comme en cyclisme, ce n’est jamais simple de repartir après une journée de repos. Pour certains, ce ne sont pas les jambes qui n’ont tourné rond mais la mécanique. En position d’ouvreur sur la piste, Sam Sunderland a connu une étape compliquée et peut dire adieu à la victoire finale. Il cède 22’59’’ au grand monsieur du jour Pablo Quintanilla, parti lui en 14e position au départ et très à l’aise sur ce terrain piégeux. Le Chilien a livré un beau duel avec Kevin Benavides pour la victoire d’étape, les deux hommes s’échangeant le leadership au gré des waypoints de spéciale.

Le résumé de la 6e étape

Quintanilla en est sorti vainqueur et s’installe au commandement du rallye devant Ricky Brabec qui a limité la casse. L’Américain a perdu 7’30’’ et se retrouve à 4’38’’ du nouveau leader du général. Ils sont encore six à se disputer le sacre dont Adrien Van Beveren, 5e à 9’32’’, et le tenant du titre Matthias Walkner (à 10’46’’). "VBA" a joué les samaritains en s'arrêtant au chevet du rookie espagnol Lorenzo Santolino (Sherco), victime d'une lourde chute au km 33.

Le beau geste d'Adrien Van Beveren