Stéphane Peterhansel
Stéphane Peterhansel à l'attaque avec sa Peugeot 3008 DKR | AFP - DPPI MEDIA - FLORENT GOODEN

Dakar: Peterhansel (Peugeot) reprend les commandes en auto après la 5ème étape

Publié le , modifié le

Sébatien Loeb (Peugeot) a remporté, ce vendredi, la cinquième étape du Dakar. L'Alsacien a devancé Nani Roma (Toyota) et Stéphane Peterhansel (Peugeot) de respectivement 44 secondes et 1 min 31 sec à l'issue d'une étape largement écourtée en raison d'une piste devenue impraticable suite aux mauvaises conditions météo. Au classement général, Cyril Despres perd sa place de leader au profit de Peterhansel.

Après une 4ème étape qui a fait pas mal de dégâts et engendré de nombreux abandons (notamment ceux de Nasser Al-Attiyah et Carlos Sainz), l’étape du jour a été le théâtre de rebondissements. A commencer par un raccourcissement drastique du parcours. En raison d’une piste devenue impraticable suite aux mauvaises conditions météo, les pilotes n’ont pu effectuer que la première spéciale, soit 219kms. Originellement, cette 5e étape devait relier Tupiza à Oruro sur 692 kms, dont 447 kms chronométrés. Il restait un peu plus de 470 kms à parcourir lorsque la décision a été prise d'annuler la deuxième partie de la spéciale.

Vainqueur la veille, Cyril Despres (Peugeot) a ouvert la route mais a connu de sérieuses difficultés de navigation. Résultat, il a beaucoup cherché son chemin et pris pas mal de retard. De son côté, Sébastien Loeb, revanchard après ses difficultés de la veille, a rondement mené sa Peugeot et franchi les points chronométriques en tête. Si en début d’étape, Stéphane Peterhansel et lui se sont lancés dans une belle lutte, Nani Roma est venu se mêler à la bataille et a su tirer son épingle du jeu pour finir en seconde position, à 44 secondes de Loeb victorieux pour la seconde fois cette année. Pour ce faire, il a, notons-le, profité de quelques errements du tenant du titre.

A l’arrivée, Peterhansel a dû se contenter de la 3ème place, à 1 min 31 sec de Loeb. Il peut toutefois avoir le sourire puisque les mésaventures de Cyril Despres lui permettent de reprendre les commandes du classement général, devant Sébastien Loeb (à 1 min 09).

Enfin, parmi les déçus du jour, Mikko Hirvonen (Mini) et Giniel de Villiers (Toyota) se sont perdus ... perdant du même coup leurs chances pour le général. 

Classement de la 5e étape :

1. Sébastien Loeb/Daniel Elena (FRA/MON/Peugeot) 2 h 24:03.
2. Nani Roma/Alex Haro Bravo (ESP/ESP/Toyota) à 44.
3. Stéphane Peterhansel/Jean Paul Cottret (FRA/FRA/Peugeot) 1:31.
4. Cyril Despres/David Castera (FRA/FRA/Peugeot) 10:33.
5. Romain Dumas/Alain Guehennec (FRA/FRA/Peugeot) 11:55.
6. Conrad Rautenbach/Robert Howie (ZIM/RSA/Toyota) 16:42.
7. Eric Bernard/Alexandre Vigneau (FRA/FRA/Buggy) 18:08.
8. Orlando Terranova/Andreas Schulz (ARG/GER/Mini) 21:51.
9. Jakub Przygonski/Tom Colsoul (POL/BEL/Mini) 28:59.
10. Giniel De Villiers/Dirk Von Zitzewitz (RSA/GER/Toyota) 29:51.

Classement général après la 5e étape :

1. Stéphane Peterhansel/Jean Paul Cottret (FRA/FRA/Peugeot) 14 h 02:58.
2. Sébastien Loeb/Daniel Elena (FRA/MON/Peugeot) à 1:09.
3. Cyril Despres/David Castera (FRA/FRA/Peugeot) 4:54.
4. Nani Roma/Alex Haro Bravo (ESP/ESP/Toyota) 5:35.
5. Mikko Hirvonen/Michel Périn (FIN/FRA/Mini) 42:21.
6. Jakub Przygonski/Tom Colsoul (POL/BEL/Mini) 59:55.
7. Orlando Terranova/Andreas Schulz (ARG/GER/Mini) 1 h 04:49.
8. Giniel De Villiers/Dirk Von Zitzewitz (RSA/GER/Toyota) 1 h 08:11.
9. Boris Garafulic/Filipe Palmeiro (CHI/POR/Mini) 1 h 57:40.
10. Romain Dumas/Alain Guehennec (FRA/FRA/Peugeot) 2 h 22:17.

Isabelle Trancoën