Etienne Lavigne
Etienne Lavigne, directeur du Dakar | AFP - Franck Fife

Dakar: Part belle aux dunes en 2012

Publié le , modifié le

Le Dakar-2012 reliera les océans Atlantique et Pacifique, avec un départ le 1er janvier de Mar del Plata, ville balnéaire argentine, et une arrivée le 15 à Lima, capitale du Pérou, visité pour la première fois par le rallye-raid, ont annoncé les organisateurs. "Il y aura cinq étapes en Argentine, cinq autres au Chili, et enfin quatre pour finir au Pérou, soit 14 jours de course contre 12 l'an passé", a détaillé Etienne Lavigne, le directeur de la course.

RETROUVEZ LA CARTE DU DAKAR 2012

Stéphane Peterhansel: "Le parcours est très intéressant, avec enfin un retour à la course en ligne. Il y a un bon équilibre dans les difficultés. Avec l'expérience accumulée depuis trois ans en Argentine et au Chili, je crois que les organisateurs nous proposeront le meilleur de ces deux pays. Quant au  Pérou, ses dunes semblent exceptionnelles. Il y aura du suspense jusqu'à la  fin."

Des toîts de Dune au Pérou...

Pour sa 4e édition en Amérique du Sud (la 33e au total), "la course se courra donc pour la première fois en ligne. La dernière fois c'était en 2007 entre Lisbonne et Dakar. C'est un "coast-to-coast", avec pour la première fois une arrivée sur la côte Pacifique", a-t-il poursuivi. Jusqu'alors le parcours constituait une boucle, avec départ et arrivée à Buenos Aires. "Avec le Pérou et ses véritables toits de dunes qui s'ajoutent au programme, c'est une épreuve extrêmement relevée qui attend les concurrents, a assuré M. Lavigne. Il y aura une grande variété dans les difficultés, dont le premier indicateur ne sera pas la distance kilométrique". Auparavant, les 465 véhicules engagés (171 autos, 185 motos, 76 camions et 33 quads) devront remonter l'Argentine par la Cordillère des Andes, avant notamment d'affronter les dunes blanches de Fiambala, puis celles de Copiapo au Chili où l'aride désert d'Atacama les attendra également.

4200 kilomètres de spéciales...

Auparavant les 465 véhicules engagés (171 autos, 185 motos, 76 camions et  33 quads) s'élanceront de la station balnéaire de Mar Del Plata pour remonter l'Argentine par la Cordillère des Andes, avec des difficultés allant crescendo,  parmi lesquelles les canyons de la Rioja jusqu'à Chilecito (4e étape). Ensuite le sable reprendra ses droits avec les redoutables dunes blanches de Fiambala, qui avaient notamment anéanti les espoirs de victoire de  l'Espagnol Carlos Sainz en 2011. Viendra alors le versant chilien déjà emprunté cette année, après un  passage frontalier à plus de 4.700 mètres d'altitude, avant d'affronter l'aride désert d'Atacama. Mais le gros morceau constituera certainement les dunes de  Copiapo (7e étape), au Chili, seule étape en boucle au programme. Au total quelque 8.500 km seront parcourus, avec environ 4.200 de spéciales. "C'est le parcours qui déterminera la qualité de cette édition, mais il est  évident qu'on cherchait à rehausser l'intérêt sportif", insiste le directeur du Dakar.

Les concurrents français en masse

En 2012, 50 nationalités seront présentes, les Français devenant au passage majoritaires en nombre de participants. L'événement devrait conforter son envergure internationale, avec une diffusion prévue dans 190 pays et l'espoir d'un engouement populaire à la hauteur des cinq millions de spectateurs recensés en 2011. Face à ce succès grandissant, la Bolivie, le Brésil, l'Uruguay et le Paraguay ont manifesté cette année leur intérêt auprès d'ASO, propriétaire de la course, pour recevoir le rallye. "On étudie les possibilités pour 2013, on ne s'interdit rien. Une seule  chose est sûre: l'arrivée du prochain Dakar se fera dans la région centrale du  Chili", annonce d'ores et déjà M. Lavigne.

RETROUVEZ LE BLOG DE JF KERCKAERT "SUR LES PISTES DU DAKAR"

LE PARCOURS
1re étape (1er janvier):

Mar Del Plata/ARG - Santa Rosa de la Pampa (liaison 796 km ; 60 km de spéciale)
2e étape (2 janvier):
Santa Rosa de la Pampa - San Rafael (liaison 486 km ; 295 km de spéciale pour motos, quads et camions, 290 km de spéciale pour autos)
3e étape (3 janvier):
San Rafael - San Juan (liaison 293 km ; 270 km de spéciale pour motos et quads, 208 km de spéciale pour autos et camions)
4e étape (4 janvier):
San Juan - Chilecito (liaison 388 km ; 326 km de spéciale)
5e étape (5 janvier):
Chilecito - Fiambala (liaison 151 km, 265 km de spéciale pour motos et quads ; liaison 246 km, 177 km de spéciale pour autos et camions)
6e étape (6 janvier):
Fiambala/ARG - Copiapo/CHI (liaison 394 km ; 247 km de spéciale)
7e étape (7 janvier):
Copiapo - Copiapo (liaison 154 km ; 444 km de spéciale)
8 janvier (Journée de repos)
8e étape (9 janvier):
Copiapo - Antofagasta (liaison 209 km ; 477 km de spéciale)
9e étape (10 janvier):
Antofagasta - Iquique (liaison 9 km ; 557 km de spéciale)
10e étape (11 janvier):
Iquique - Arica (liaison 317 km ; 377 km de spéciale)
11e étape (12 janvier):
Ariqua/CHI - Arequipa/PER (liaison 171 km, 538 km de spéciale pour motos et quads ; liaison 120 km, 478 km de spéciale pour autos ; liaison 120 km, 432 km de spéciale pour camions)
12e étape (13 janvier):
Arequipa - Nasca (liaison 259 km, 246 km de spéciale pour motos et quads ; liaison 440 km, 246 km de spéciale pour autos et camions)
13e étape (14 janvier)

Nasca - Pisco (liaison 76 km ; 276 km de spéciale)
14e et dernière étape (15 janvier, podiums à Lima)
Pisco - Lima (liaison 254 km ; 29 km de spéciale)

Voir la video

Gilles Gaillard