Dakar: Loeb s'en rapproche

Dakar: Loeb s'en rapproche

Publié le , modifié le

Venu en touriste sur le dernier Dakar, Sébastien Loeb pourrait trouver un volant Peugeot sur le rallye-raid en janvier prochain. Le numéro un de de PSA Peugeot-Citroën, Carlos Tavares s'est déclaré ouvert à cette éventualité alors que le nonuple champion du monde WTA court cette année sur le championnat WTCC.

Il s'était rendu sur le Dakar 2014 en touriste très intéressé. Et cet intérêt pourrait ne pas être feint. Attiré par le rallye-raid, Sébastien Loeb pourrait y participer au volant d'une Peugeot, même s'il avait repoussé cette éventualité en janvier. De retour sur la célèbre course l'année prochaine, la marque française du groupe PSA Peugeot-Citroën s'est déclaré favorable à l'engagement du Français par la voix de son numéro un Carlos Tavares. "Nous y sommes ouverts car Sébastien est un garçon  remarquable, sur le plan sportif et humain, et un très grand professionnel. Il  est chez lui dans le groupe PSA Peugeot-Citroën et tout ce qui pourra permettre de valoriser son talent au bénéfice de l'entreprise, nous le ferons". Neuf fois champion du monde des rallyes, désormais engagé en championnat du monde des voitures de tourisme, l'Alsacien confirmerait ainsi sa polyvalence et son goût pour les défis.

Pour l'édition 2015, la firme au lion a déjà engagé trois pilotes et non des moindres puisqu'il s'agit de l'Espagnol Carlos Sainz, double vainqueur de lépreuve et des Français Stéphane Peterhansel (6 victoires en moto, 5 en auto)  et Cyril Desprès. Ce dernier débutera sa carrière en quatre roues après cinq victoires en moto. Par ailleurs, Tavares a expliqué le retour de Peugeot dans les dunes par les conséquences positives du sucès de... Loeb sur course de côte américaine de Pikes Peak. "La victoire de Loeb a eu d'excellentes retombées et nous avons pensé que  le Dakar répond au même profil: une épreuve dans l'année, très médiatisée, avec  un excellent ratio coût/retombées. Le sport automobile est un outil marketing et nous avons considéré que c'était un bon investissement d'aller avec Peugeot  sur le Dakar en 2015." Y ajouter l'un des pilotes les plus prestigieux ne ferait que renforcer le potentiel. 

Jerome Carrere