Dakar : Kevin Benavides remporte la 5e étape après avoir chuté et passe leader devant le Français Xavier de Soultrait désormais 2e du général

Publié le , modifié le

Auteur·e : Jean-Baptiste Lautier
Kevin Benavides sur la 3e étape du Dakar 2021

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L’Argentin Kevin Benavides (Honda) a remporté la cinquième étape entre Riyadh et Al Qaisumah en Arabie Saoudite de manière héroïque ce jeudi. Après s’être blessé au nez lors d’une chute à une centaine de kilomètres de l’arrivée, il a devancé le Chilien José Ignacio Cornejo (Honda, +1’00”) et l'Australien Toby Price (KTM, +1’20”), et prend les rênes du classement général de la catégorie moto. Le Français Xavier de Soultrait (Husqvarna), qui a perdu 7'55 sur le vainqueur du jour, cède sa 1re place au classement général au profit du Sud-Américain.

Quel panache ! Kevin Benavides (Honda) a tout vécu sur cette cinquième étape. D’abord devancé par Jose Ignacio Cornejo (Honda), l’Argentin a pris l’avantage sur le pilote Chilien peu après la mi-course avant de chuter. Blessé au nez, le pilote Honda est rapidement remonté sur sa machine et a finalement réussi à conserver une minute d’avance sur son coéquipier à Al Qaisumah. Grâce à cette belle victoire, l’Argentin monte sur le podium du classement général, directement à la première place. "Au début, je me suis perdu, un peu comme tout le monde", a réagi Benavides, laissant apparaître des traces de sang sur le nez. "Sur une dune, j’ai fait un grand saut puis à la réception je me suis cogné sur mes instruments de navigation, je crois que j’ai cassé le GPS, je me suis coupé et ça a beaucoup saigné. J’ai continué à attaquer malgré la douleur, mais j’ai le nez cassé. J’ai aussi mal à la cheville, mais j’ai bien roulé quand même. C’est comme ça, c’est le Dakar."

Xavier de Soultrait (6e, +7’55”) a perdu du temps mais semble avoir trouvé sa vitesse de croisière sur ce Dakar. Le Nivernais, ultra régulier depuis quatre étapes, a une nouvelle fois terminé dans le top 10 à Al Qaisumah, au guidon de sa Husqvarna privée. Le pilote de 32 ans, qui a dû payer sa place pour pouvoir participer à l’épreuve, comme l’ensemble des pilotes amateurs, perd la tête du général mais reste en embuscade, en deuxième position à 2’31 de Benavides. Le Nordiste Adrien Van Beveren (Yamaha) a, lui, perdu plus d'une demi-heure à cause d'un mauvais choix de direction en début d'étape.

Barreda distancé, Brabec lâche encore

Comme depuis le départ de ce Dakar, les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour les vainqueurs d’étapes dans la catégorie moto. Nouvel exemple aujourd’hui avec Joan Barreda Bort (Honda), brillant vainqueur hier à l’arrivée dans la capitale saoudienne, qui a perdu beaucoup de temps ce jeudi à cause de mauvais choix au niveau de l’orientation. L’Espagnol, deuxième au départ ce matin à Riyadh, quitte le podium du classement général. "C’était une des étapes les plus exigeantes physiquement, c’est certain. Au début, la navigation était difficile, nous nous sommes perdus et finalement nous avons roulé en groupe. C’est Ignacio Cornejo qui mené la plupart du temps, il a fait un très bon travail", a déclaré l'Espagnol qui peut donc remercier son coéquipier chilien.

Pour Ricky Brabec (Honda), le doublé s’éloigne de plus en plus. Le tenant du titre s’est montré à nouveau en difficulté sur cette cinquième étape. L’Américain est désormais relégué à 25 minutes du leader.