Dakar bivouac Antofagasta 2012
Le bivouac du Dakar à Antofagasta (Chili) au bord du Pacifique | MARTIN BERNETTI / AFP

Dakar - Etape 5 à la loupe

Publié le , modifié le

Place au Pacifique. Après l'entrée au Chili mercredi, le Dakar se regroupe avec le premier parcours 100 % commun à toutes les catégories.

La spéciale du jour : Copiapo – Antofagasta

Motos/Quads/Autos/Camions : Liaison 239 km. Spéciale : 458 km

VIDEO : Castera détaille le parcours

Le mot du jour : Camanchaca

La Camanchaca c'est le nom donné au brouillard qui vient étouffer les hauteurs. Le phénomène est dû au courant marin de Humboldt, froid, qui longe les côtes du Chili et prend le large après avoir traîné un peu encore, le long des plages péruviennes. Chauffé par le soleil en début de journée, l'Océan dégage une vapeur qui vient s'accrocher sur les massifs. Il faut alors attendre quelque temps avant que cette brume ne s'évapore, encore une fois sous l'effet de la chaleur du soleil. "Pour éviter le fameux brouillard Camanchaca, on donnera le départ à une centaine de kilomètres au dessus de Copiapo, a indiqué le directeur de course David Castera. La spéciale se fera en partie sur des grandes pistes minières qui ont été retravaillées suite à l'intense exploitation des mines."

L'homme à suivre : Nani Roma

Revanchard après ses déboires de la première étape, Nani Roma (Mini) remonte le couteau entre les dents. Le Catalan, tenant du titre, ne gagnera pas un 2e Dakar d'affilée mais il a repris du poil de la bête. La déception ne s'effacera pas mais une petite victoire d'étape lui mettrait un peu de baume au coeur. Deuxième à Copiapo hier, Roma partira dans les traces de Nasser Al-Attiyah, le leader du rallye. Un bon wagon pour s'imposer à Antofagasta.