L'Espagnol Joan Barreda
L'Espagnol Joan Barreda au guidon de sa Honda | AFP - DPPI MEDIA - FREDERIC LE FLOC H

Dakar: Barreda (Honda) réalise le gros coup lors de la 3e étape moto

Publié le , modifié le

Après le joli numéro de Toby Price (KTM) hier lors de la 2e étape du Dakar en moto, c'est au tour de Joan Barreda (Honda) d'imposer sa loi sur les motards du rallye-raid. Lors de la 3e étape, décomposée en deux spéciales, l'Espagnol a réalisé l'énorme affaire. Sur le premier tronçon long de 240km, il a renvoyé tout le monde à plus d'un quart-d'heure. Sur le deuxième, long de 124km, il a cédé un peu de terrain, pour finir avec 13'29 d'avance sur le Britannique Sunderland (KTM) au terme de la journée. Le voilà aux commandes du classement général.

Troisième journée et troisième leader différent. Alors que Toby Price semblait avoir frappé un grand coup en faisant coup double de belle manière lors de la 2e étape (près de 4 minutes d'avance au scratch, et près de 3 minutes au général), Joan Barreda Bort a renversé la vapeur. Au guidon de sa Honda, alors qu'il avait cédé plus de 6 minutes mardi, l'Espagnol a mis la manette de gaz en bas pour atomiser tous ses rivaux. Sur la première spéciale du jour, longue de 240km, il a mis plus de 15 minutes à tout le monde. Un océan d'écart. "C'est une étape qui était inscrite dans mes plans", expliqua-t-il à l'issue de cette très belle journée, sans pour autant crier victoire. "La course est encore longue. Et les différences faites sur cette 3e étape ne sont rien encore." 

Et les 124km de la deuxième spéciale de la journée n'ont pas permis aux autres concurrents de réduire cet écart à néant. Au scratch, il finit avec 13'29 d'avance sur Sunderland (KTM), 17'02 sur le Chilien Quintanilla (Husqvarna) et même 22'51 sur Toby Price (KTM). Et que dire de Xavier de Soultrait (Yamaha), le plus rapide lors de la 1re étape, mais qui a perdu 34'09 dans cette 3e journée. Et Stefan Svitko (KTM), 2e du général l'an dernier, a pris un énorme éclat avec 27'41 de retard sur le vainqueur du jour. En montant à plus de 4000m sur les routes argentines, Barreda a atteint un sommet. Il veut y rester en appliquant sa stratégie: "contrôler et profiter des situations pour attaquer". Il a désormais une première place en poche pour le faire.

Ce soir, à l'arrivée à San Salvador de Jujuy, en Argentine, Joan Barreda (Honda) est le nouveau leader du classement général, avec un joli matelas. Il dispose en effet de plus de 11 minutes d'avance sur le Britannique. Toby Price, le tenant du titre, est désormais à plus de 17 minutes du leader. "Le bilan de la journée n'est pas génial, mais ce n'est qu'à la troisième étape", relativisait l'Australien à l'arrivée. "On ne peut pas gagner un rallye en menant la course du premier au dernier jour. Tout le monde a droit à sa mauvaise journée. Pour moi c'était aujourd'hui, j'espère qu'il n'y en aura plus d'autres."

Vidéo: La confusion à l'arrivée de l'étape

Les classements​


Classement de la 3e étape

1. Joan Barreda ESP/Honda) 4 h 23:41. (pénalité: 1:00.)
2. Sam Sunderland (GBR/Ktm) à 12:29.
3. Pierre Alexandre Renet (FRA/Husqvarna) 15:30.
4. Pablo Quintanilla (CHI/Husqvarna) 16:02.
5. Paulo Goncalves (POR/Honda) 16:20.
6. Adrien Van Beveren (FRA/Yamaha) 19:40.
7. Franco Caimi (ARG/Honda) 20:09.
8. Gerard Farres (ESP/Ktm) 20:43.
9. Toby Price (AUS/Ktm) 21:51.
10. Ricky Brabec (USA/Honda) 24:16.

Classement général après la 3e étape

1. Joan Barreda (ESP/Honda) 7 h 36:30. (pénalité: 1:00.)
2. Sam Sunderland (GBR/Ktm) à 10:20.
3. Paulo Goncalves (POR/Honda) 13:42.
4. Pablo Quintanilla (CHI/Husqvarna) 14:56.
5. Toby Price (AUS/Ktm) 16:19.
6. Adrien Van Beveren (FRA/Yamaha) 22:00.
7. Gerard Farres Guell (ESP/Ktm) 22:00.
8. Pierre Alexandre Renet (FRA/Husqvarna) 23:07.
9. Ricky Brabec (USA/Honda) 23:13.
10. Stefan Svitko (SVK/Ktm) 25:54.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze