Joan Barreda (Honda)
Joan Barreda (Honda) | ERIC VARGIOLU / E.V.A. / DPPI MEDIA

Dakar: Barreda devant Coma et Despres

Publié le , modifié le

La chasse à Marc Coma est ouverte. Elle concerne principalement Joan Barreda (Honda) qui a enlevé la 7e étape du Dakar entre Salta en Argentine et Uyuni, en Bolivie. L'Espagnol a devancé deux pilotes de deux autres écuries, son compatriote Marc Coma (KTM) - à 4'03- et Cyril Despres (Yamaha) à 5'35. Barreda signe ainsi sa 3e victoire sur cette édition 2014. Il reste tout de même à presque 40 minutes de Coma au classement général.

La course de reprise (après la journée de repos d'hier) a été très serrée, les 15 premiers se tenant en à peine un quart d'heure (David Casteu 15e à 15'48 sur sa KTM). Dans ce genre de course, le plus rapide est souvent Joan Barreda. De toute façon, le Catalan n'a pas vraiment le choix. Le podium ne lui suffit pas... « Je suis content de la journée. Je suis parti en 3e position. J’ai rattrapé la tête et j’ai ouvert toute  la journée à un bon rythme, a raconté Barreda. Il y avait beaucoup de navigation.  Marc m’a rejoint et on a bien roulé. Il fallait faire attention car les pistes étaient glissantes et dangereuses. À la fin il y avait à peu près 40 kilomètres de boue, là aussi il fallait être prudent.  Mais il n’y a pas eu de problème. J’ai maintenu le rythme jusqu’à la fin. Vraiment très content de l’étape. » Coma aussi qui ne perd finalement que 4'03" sur son compatriote.

Duclos n'y était pas

Le grand perdant du jour, c'est Alain Duclos. Le pilote Français de Sherco a vécu une journée difficile. Semi-pro, Duclos avait les yeux dans le brouillard. "Je ne me suis pas vraiment préoccupé de l'étape car j'avais encore le décès d'Eric (Palante) en tête, et aussi le mal de crâne avec l'altitude, a-t-il expliqué. Donc je n'étais pas vraiment dedans. Du coup, je me suis perdu d'entrée dans la 1ère partie de spéciale, et ensuite j'ai juste cherché à rallier l'arrivée. Et puis, dans la 2ème partie, je me suis réveillé et j'ai attaqué au maximum pour essayer de contre-balancer le temps perdu dans la 1ère spéciale." Au général, il cède la 3e place à Jordi Viladoms pour 32 secondes. Le suspense va se poursuivre toute la semaine au Chili. On l'espère le plus longtemps possible.

Vidéo: la victoire de Barreda