Dakar 40e édition / 2012 : Despres le piège

Ils connaissent tous la règle : sur un parcours de 9000 kilomètres, une faute d’inattention minime peut ruiner les chances de victoire d’un pilote. Ça n’a pas été le cas pour Cyril Despres, qui a bénéficié d’une compensation chronométrique accordée aux quelques malchanceux qui ont perdu de précieuses minutes dans ce bain de boue inconfortable entre Copiapo et Antofagasta au Chili. Mais sur cet épisode, le Français perdait la tête du classement général et se retrouvait à 1’26’’ de retard sur son rival Marc Coma. Le duo allait poursuivre cette bataille royale à coup de minutes jusqu’à la veille de l’arrivée, le Catalan étant ralenti par des problèmes de boîte de vitesses. Despres remportait à Lima son quatrième titre.

Publié le , modifié le