Dakar 2020 : Toby Price (KTM) s'offre une deuxième victoire d'étape en catégorie moto

Publié le , modifié le

Auteur·e : Julia Solans
Toby Price Dakar 2020

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C'est l'heure du plat de résistance. Après 4 étapes majoritairement caillouteuses, le sable fin des dunes saoudiennes commence enfin à prendre forme. Mais qui dit désert dit difficulté. Pour cette entrée en matière, la spéciale du jour est plus courte en distance (353 km) mais plus longue à franchir. Passant de Al-Ula à Hail, l'étape est marquée par le retour du vainqueur 2019 : Toby Price. L'Australien signe une deuxième victoire en 5 jours de course. Pablo Quintanilla (+1'12) et Andrew Short (+2'31) complètent le podium.

L'expérience fait la différence

Sam Sunderland étant pénalisé de 5 minutes pour excès de vitesse, le nouveau vainqueur contraint d'ouvrir la spéciale a beaucoup moins d'expérience : Jose Ignacio Cornejo Florimo ne compte que 3 Dakar à son actif et aucune étape remportée. Manque de chance, le pilote Honda entre dans le grand bain lorsque la navigation se fait de plus en plus complexe. Sans indices et sans traces de pneus dessinées avant lui, le Chilien a rapidement perdu du temps sur ses concurrents. Au km 103, il compte déjà 05'31 de retard sur la tête de course. Et les dunes n'aident pas le participant à gagner du terrain, bien au contraire. Ignacio Cornejo franchit la ligne d'arrivée à Hail avec 14'57 de retard sur le leader.

C'est dans ce type d'étape que l'expérience fait la différence. Et Toby Price s'est chargé de le prouver. Double vainqueur du Dakar en catégorie moto (2016 et 2019), l'Australien renoue avec la victoire. A la 4e place du général avant de débuter la spéciale, le pilote KTM affiche son aisance face à la difficulté. Dès le km 103, il réalise le meilleur temps. Price finit même par se détacher des autres et creuser l'écart au km 303 face à Pablo Quintanilla (+02'28) alors deuxième. Jamais bousculé, il s'offre tranquillement une deuxième victoire d'étape en 3h 57 et 33 sec.

Impec Brabec

Solide et régulier depuis le début du rallye, Ricky Brabec est un sérieux prétendant pour la victoire finale. Leader du classement général avant de commencer la 5e étape, l'Américain n'a pas d'autre choix que de briller une nouvelle fois s'il veut conserver sa place. Encore très jeune, il participe à son premier Dakar en 2016 à l'âge de 24 ans et remporte une étape l'édition suivante, mais est contraint d'abandonner pour problème mécanique. Cette année, le pilote Honda veut bien plus qu'une simple victoire de spéciale. Parti en 5e position ce jeudi matin, le Californien a grappillé les minutes nécessaires pour revenir à hauteur de Toby Price. Malgré une légère perte de temps dans les derniers kilomètres, il termine à 03'03 du tenant du titre et se place 4e derrière Andrew Short. Une place suffisante pour conserver son avance au classement général devant l'Australien qui prend d'assaut la deuxième place.

Dakar 2020 : Toby Price (KTM) s'offre une deuxième victoire d'étape en catégorie moto
© FLORENT GOODEN / DPPI Media / DPPI

Sam Sunderland abandonne

Le Dakar 2020 du Britannique aura été riche en rebondissements. Après avoir remporté la 4e étape sur le fil, puis ensuite pénalisé, le pilote KTM ne finira pas ce premier chapitre en Arabie Saoudite. Bien lancé à 00'47 de Toby Price au km 152, Sam Sunderland chute violemment 35 kilomètres plus tard. Le vainqueur 2017 en moto souffre des lombaires et de l'épaule gauche selon les premières informations. Il est contraint de déclarer forfait, après 5 jours de compétition. Un cauchemar qui se répète puisque le pilote a déjà subi 4 abandons en 6 participations, dont deux causés par des chutes en 2015 et 2018.