Dakar 2020 : Stéphane Peterhansel s'offre une première victoire lors de la 4e étape

Publié le , modifié le

Auteur·e : Julia Solans
Stéphane Peterhansel Dakar 2020

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dernière étape sur de la terre avant de s'aventurer dans les impressionnantes dunes du désert saoudien. La spéciale de 453 km relie Neom à Al-Ula, véritable site archéologique comportant de nombreux vestiges historiques. Après Carlos Sainz, vainqueur de l'étape précédente, c'est une autre légende du rallye qui monte sur la première marche du podium : Stéphane Peterhansel. A 54 ans, le Français compte bien finir ce Dakar 2020 sur le devant de la scène.

Le retour de "Monsieur Dakar"

Avec 13 Dakar à son palmarès (6 en moto et 7 en auto), il est le recordman absolu de victoires sur ce rallye mythique. Et le Tricolore ne semble pas encore rassasié. Grand favori pour ce tout nouveau chapitre en Arabie Saoudite, le pilote Mini n'avait pas encore eu l'occasion de s'imposer. C'est chose faite. Le maître incontesté de la discipline a gardé un goût amer de sa dernière étape : à la 3e puis 2e place tout au long de la spéciale, Stéphane Peterhansel et son copilote Paulo Fiuza se sont un peu emmêlés les pinceaux avec le roadbook. Résultat : les deux hommes ont terminé en 7e position.

Ce mercredi, le Français était remonté à bloc pour aller chercher une première victoire après cette déception. Il a tout de suite pris les devants en signant le 3e meilleur temps au km 55 (+00'17). Passant à l'offensive, il s'est octroyé la première place dès le km 108. Malgré une erreur (encore) de navigation 100 kilomètres plus tard, Peterhansel a tout de même conservé son avance. Devant un Nasser Al-Attiyah très solide au volant de sa Toyota (+02'26), il s'impose sans trembler. Carlos Sainz, loin derrière, monte sur la troisième marche du podium (+07'18) et conserve par la même occasion sa première place au classement général. 

Dakar 2020 : Stéphane Peterhansel s'offre une première victoire lors de la 4e étape
© ERIC VARGIOLU / E.V.A. / DPPI

Fernando Alonso au tapis

Il y a des hauts et des bas depuis le début de ce Dakar pour le pilote espagnol. Un problème de roue qui a nécessité 3h de mécanique en plein désert ou encore des retards cumulés, l'ancien pilote de F1 multiplie les péripéties. Après une très bonne performance lors de la 3e étape faisant une boucle autour de Neom, Fernando Alonso a levé le pied ce mercredi. Au km 108, le pilote Toyota a déjà perdu 8'00 sur la tête de course. Et le retard s'accumule. Plus de 15 minutes séparent le "novice" du leader au km 346. Un parcours irrégulier depuis le premier jour qui explique notamment le manque d'expérience de la part de l'Espagnol, encore débutant dans ce type d'environnement. 

Dakar 2020 : Stéphane Peterhansel s'offre une première victoire lors de la 4e étape
© JULIEN DELFOSSE / DPPI Media / DPPI