Dakar 2020 : Ricky Brabec (Honda) premier Américain vainqueur du Dakar toutes catégories confondues

Publié le , modifié le

Auteur·e : Julia Solans
Ricky Brabec remporte le Dakar 2020
Ricky Brabec est le premier Américain à remporter un Dakar toutes catégories confondues | FREDERIC LE FLOC H / DPPI Media / DPPI

Remporter son premier Dakar. Mettre fin à l'hégémonie KTM qui régnait sur le rallye depuis 19 ans. Etre le tout premier Américain sur la longue liste des vainqueurs toutes catégories confondues. Voilà les souvenirs que ramènera Ricky Brabec de son aventure saoudienne. Plus qu'un simple titre, le pilote Honda est entré dans l'histoire d'une course mythique. Après avoir été contraint d'abandonner à la 8e étape en 2019, le Californien de 28 ans a pris une belle revanche.

Une première pour les Etats-Unis

Ricky Brabec aurait pu simplement remporter son premier Dakar. Mais les conséquences sont bien plus importantes. Aucun Américain depuis la création du Dakar en 1978 par Thierry Sabine ne s'était imposé sur le rallye mythique. Et ce, toutes catégories confondues. Pour sa 5e participation 5 ans, le pilote Honda souhaitait améliorer sa précédente performance, contraint d'abandonner à la 8e étape. Passionné de motocross et de BMX depuis son enfance, le Californien s'est initié au Dakar en 2016, alors en Argentine (termine 9e du général). Il avait annoncé son objectif quelques mois avant de s'envoler pour l'Arabie Saoudite : "Je suis impatient d’en découdre en espérant un meilleur résultat que ces trois dernières années. L’objectif sur le Dakar est de gagner. Je n’en attends pas moins." Le message était clair.

Pourtant, il était loin d'être le grand favori. Parti sur les chapeaux de roues dès la 1re étape, Toby Price semblait destiné à conserver son titre. Mais Ricky Brabec a annoncé la couleur dès la 3e étape. Technique, rapide et vigilant, l'Américain de 28 ans a dominé la course. Après 12 jours de compétition intense, il se hisse en tête du général avec 16'26 d'avance sur le deuxième Pablo Quintanilla. Le pilote devient donc le tout premier participant du continent Nord-Américain à s'inscrire au tableau des vainqueurs. 

La fin du règne KTM

31 ans. Cela faisait 31 ans qu'Honda attendait de revivre son moment de gloire. Depuis le Français Gilles Lalay en 1989, l'écurie japonaise n'avait jamais réussi à emmener un motard au sommet. Sa performance marque également la fin d'un règne. Celui de KTM, tenant du titre depuis 2001, soit 19 ans. Que ce soit la KTM LC4 660R de Cyril Despres ou la KTM 450 Rally de Marc Coma et Toby Price, l'écurie autrichienne a tout raflé sur son passage en catégorie moto. Un temps qui est désormais révolu grâce à Brabec, qui tourne la page vers une toute nouvelle décennie. Heureux et soulagé, le nouveau vainqueur s'est exprimé sur la team HRC Honda à l'arrivée : "Il a fallu être intelligent tous les jours et concentré. Il n’y a pas de top leader dans notre équipe, tout le monde a travaillé, on est une famille. On a tous gagné."

Dakar 2020 : Ricky Brabec (Honda) premier Américain vainqueur du Dakar toutes catégories confondues
© FREDERIC LE FLOC H / DPPI Media / DPPI

Un Dakar quasi-parfait

Après 3 abandons lors des 3 derniers Dakar, le nouveau vainqueur s'est appliqué cette année pour éviter de finir prématurément. Et le moins que l'on puisse dire c'est que Ricky Brabec a parfaitement géré son aventure saoudienne. Pourtant, à l'instar de l'Australien Toby Price, le pilote comptabilise deux victoires d'étapes. Mais la régularité a fait toute la différence. Toujours dans le top 5 des meilleurs temps à chaque spéciale (excepté la 2e et 11e), le Californien s'est toujours arrangé pour perdre le moins de temps possible. Une stratégie qui s'est avérée payante. Au terme de ce Dakar 2020, Ricky Brabec comptabilise 40h02'36'' de spéciale pour 5 000km.