Dakar 2020
Le Dakar 2020 aura lieu en Arabie Saoudite pour la première fois de son histoire | FRANCK FIFE / AFP

Dakar 2020 : la nouvelle aventure saoudienne

Publié le , modifié le

Alors que l'Amérique du Sud a accueilli le Dakar pendant 10 ans, le célèbre rallye explore désormais de nouveaux horizons. Ce mercredi, le parcours 2020 a été révélé au grand jour à l'Institut du Monde Arabe à Paris. Pour la première fois depuis sa création en 1979, la course se déroulera en Arabie Saoudite. Les participants partiront de Jeddah pour arriver à Qiddiyah, non loin de la capitale saoudienne. Rendez-vous du 5 au 17 janvier 2020.

Nouveau terrain, nouveaux paysages

Anciennement appelé le Paris-Dakar, la mythique course africaine a depuis fait du chemin. Elle innove d'abord un nouveau format en se déroulant uniquement en Amérique du Sud à partir de 2009. Après une dernière édition sud-américaine en 2019 au Pérou, le Dakar trouve un nouveau foyer. Pour les cinq années à venir, le rallye se déroulera intégralement en Arabie Saoudite. Le désert saoudien promet d’impressionnants paysages, prêts à éblouir les yeux des amateurs. Avec 5 sites historiques et archéologiques enregistrés au patrimoine mondial de l'UNESCO, ce pays désertique est aussi un lieu de pèlerinage.

Avec une distance totale de plus de 7 800 km et 12 étapes minutieusement étudiées, les concurrents seront surtout évalués sur 5 000 km de spéciales. Les impressionnantes dunes saoudiennes seront de mise en deuxième partie de rallye, où les copilotes devront faire preuve d'une qualité de navigation irréprochable. Le changement est de taille pour David Castera, nouveau patron de la course : "C'est un nouveau pays, un changement de continent surtout. C'est un nouveau challenge pour tout le monde" a-t-il souligné à l'AFP. Une toute nouvelle culture et un tout autre décor pour une édition découverte. 

La carte officielle de l'édition 2020 avec un total de 12 étapes
La carte officielle de l'édition 2020 avec un total de 12 étapes © Dakar

Vétérans et novices à l'attaque

Côté participation, l'édition 2020 est une réussite. Contre 334 véhicules l'année dernière, le Dakar enregistre 351 véhicules pour 2020 (170 motos et quads, 134 autos et SSV, 47 camions). Un des objectifs de ce "nouveau challenge" : rééquilibrer les forces. Les roadbooks connaissent un "relooking" et seront désormais en couleurs. Plusieurs changements d'organisations seront à prévoir, notamment pour la distribution de ces roadbooks et un système de "joker" pour les pilotes contraints d'abandonner sur une étape. Ce rallye raid Dakar 2.0 n'effraie pas pour autant les vétérans de la discipline. Parmi les participants, certaines légendes seront encore de la partie. De Stéphane Peterhansel (13 victoires, record absolu) à Carlos Sainz (2 victoires en auto) en passant par Nani Roma (victoire en auto et en moto), ces noms ne sont plus à présenter. 

Le petit nouveau ? Un certain Fernando Alonso. Fraîchement retraité de la Formule 1 depuis 2018, le double champion du monde a quitté sa monoplace pour découvrir de nouveaux horizons. Désormais pilote d'une Toyota Hilux, l'Espagnol débarque dans un monde bien différent du sien. Maîtriser les dunes et les chemins chaotiques est une question d'expérience. Pour cela, Fernando Alonso s'est armé d'un co-pilote de taille : Marc Coma. Quintuple vainqueur en moto et ancien directeur sportif de la course, il sera la pièce maîtresse de ce duo.