Dakar 2020 : Eduard Nikolaev, triple tenant du titre en camion, contraint à l'abandon

Publié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Eduard Nikolaev
Eduard Nikolaev | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Vainqueur du Dakar en 2017, 2018 et 2019, le Russe Eduard Nikolaev a été contraint d’abandonner au début de la sixième spéciale, ce vendredi. Le pilote Kamaz venait de boucler la cinquième étape après une nuit de galères mais n’a pu réparer les dégâts sur son camion. C’est son compatriote Andrey Karginov (Kamaz) qui a remporté l’étape du jour.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas pour Eduard Nikolaev. Triple tenant du titre en catégorie camion, le Russe ne réalisera pas la passe de quatre. La faute à une succession d’ennuis mécaniques sur son Kamaz Master lors de la cinquième étape disputée entre Al’Ula et Ha’il.

De gros problèmes techniques ont obligé l’équipage favori à s’arrêter à plusieurs reprises mais Nikolaev, son copilote Evgeni Iakovlev et leur mécanicien Vladimir Rybakov ont tout de même tenu à terminer cette cinquième spéciale. A quel prix ! Les trois hommes sont arrivés à Ha’il à 6h30 vendredi matin, juste avant le départ de la sixième spéciale. Ils ont passé toute la nuit à tenter de réparer leur camion, mais les problèmes techniques ont finalement eu raison de leur détermination.

L'étape pour Karginov

Contraints de s’arrêter une nouvelle fois au kilomètre 33, l’équipage russe a finalement décidé de jeter l’éponge, non sans amertume. "Nous ne pouvons plus réparer le camion" a regretté le triple vainqueur du rallye-raid après son abandon. C’est le leader du classement général Andrey Karginov qui a remporté la sixième étape devant son compatriote Shibalov et le Biélorusse Viazovich (Maz).

Avec deux victoires d’étapes à son actif, Karginov est solide leader du classement général devant l’autre équipage Kamaz, relégué à 19 minutes. Les Russes restent donc ultra-dominateurs dans cette catégorie.