Sebastien Loeb Dakar 2019
Sébastien Loeb sur le Dakar 2019 | AFP

Dakar 2019 - Auto : Sébastien Loeb s'offre la deuxième étape

Publié le , modifié le

Le Français Sébastien Loeb (Peugeot) a remporté la deuxième étape du Dakar 2019 entre Pisco et San Juan de Marcona. Il devance Nani Roma (Mini) et Bernhard Ten Brinke (Toyota). Vainqueur de l'étape de lundi et premier à partir, Nasser Al-Attiyah (Toyota) concède plus de sept minutes.

Et de onze pour Sébastien Loeb ! En s'imposant lors de la deuxième journée du Dakar 2019, le pilote français de Peugeot a signé sa onzième victoire d'étape sur les routes du légendaire rallye raid. Loeb et son copilote Daniel Elena ont parcouru les 342 kilomètres de spéciale entre Pisco et San Juan de Marcona (Pérou) en 3 heures 26 minutes et 53 secondes, devançant Nani Roma (Mini, +0'08) et Bernhard Ten Brinke (Toyota, +1'20).

Roma à huit secondes

Hier, Loeb soulignait avoir fait le choix de la prudence pour démarrer le Dakar, sur un terrain entièrement sableux qu'il maîtrise mal. Aujourd'hui, l'Alsacien a profité de sa position de départ pour monter en puissance. En tête à partir du 4e point de passage, Loeb n'a plus lâché les rennes pour remonter à la 5e place au classement général. Pour huit secondes, il a résisté au retour de Roma, qui a repris 1'50 entre le dernier point de passage et l'arrivée. "Il fallait que je retrouve des sensations, je n'avais fait qu'une centaine de kilomètres d'essais depuis le dernier Dakar. Il fallait se remettre dedans" a expliqué le nonuple champion du monde de WRC. "Aujourd'hui, les sensations étaient plutôt bonnes."

Peterhansel décroche 

Chargé d'ouvrir la voie, Nasser Al-Attiyah (Toyota) a concédé 7 minutes et 37 secondes à son rival, perdant du même coup la tête du général au profit de Giniel De Villiers. Stéphane Peterhansel (Mini) a connu une deuxième journée difficile, contraint à l'arrêt pendant 20 minutes au kilomètre 109. Il termine avec 15 minutes et 9 secondes de retard sur Loeb à l'arrivée. Les deux hommes auront une bonne position pour attaquer demain les dunes d'Acari. Une troisième étape de 798 kilomètres, dont 331 de spéciale, jusqu'à Arequipa.

Le résumé de la 2e étape