Dakar 2018 - Peterhansel : "Vraiment pas sûr qu'on me revoit"

Dakar 2018 - Peterhansel : "Vraiment pas sûr qu'on me revoit"

Publié le , modifié le

"C'est vraiment pas sûr qu'on me revoit...": le Français Stéphane Peterhansel (Peugeot) a terminé samedi à la quatrième place le Dakar-2018 qu'il a abordé en double tenant du titre, un résultat "à oublier", alors que son avenir demeure incertain.

Comment jugez-vous votre classement ?
Stéphane Peterhansel : "Il y a eu pas mal de favoris qui sont partis très tôt, des problèmes mécaniques, des accidents... et nous, on n'a pas été épargnés. On a eu deux gros problèmes (lors des étapes 7 et 13). C'est un Dakar à oublier, rapidement. Ca aurait été un peu mieux deuxième. Malgré tout, deuxième c'est toujours une grosse frustration. A la fin, s'il y a des problèmes, autant que ce soit tout lors de la même année!"

Comment avez-vous vécu l'enchaînement des problèmes ?
S. P : "Tu te dis: +Qu'est-ce que tu fous là?+, tu as envie de rentrer à la maison... J'exagère. Tout ce que tu as préparé en une année, tu es en train de le perdre en une fraction de seconde. Ca te met un sacré +pet'+ au moral. Ca fait partie de la course. Il y a eu des années géniales et des années de galère comme cette année. Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive".

C'est la dernière de Peugeot. Vous reverra-t-on lors de la prochaine édition ?
S. P : "Je ne sais pas. Il y a eu des moments de galère où on se demande ce que l'on fait là, comme d'habitude, et d'autres meilleurs, quand on a fait les bonnes étapes avec une voiture, la Peugeot 3008, exceptionnelle. Ca reste une voiture la plus géniale possible à conduire. C'est vraiment pas sûr qu'on me revoit (rires)."
 

Peterhansel sur son avenir : "Je vais réfléchir, j'ai peur que le Dakar me manque"

AFP