Stéphane Peterhansel
Stéphane Peterhansel a nettement dominé Sébastien Loeb lors de la 6e étape du Dakar 2016 | REUTERS/Marcos Brindicci

Dakar 2016 : Stéphane Peterhansel en patron, Sébastien Loeb lâche huit minutes

Publié le , modifié le

Stéphane Peterhansel (Peugeot) a frappé un grand coup! En remportant ce vendredi la 6e étape, la plus longue de l'édition 2016 (542 km autour du Salar d'Uyuni), le pilote français a rappelé qui était le patron du Dakar. Son équipier espagnol Carlos Sainz (2e) échoue à 17 secondes seulement ; en revanche, Sébastien Loeb (4e), en difficulté en fin de spéciale, concède plus de huit minutes et perd la tête du général. Nasser Al-Attiya (Mini), à près de neuf minutes, est cinquième.

La plus longue spéciale du Dakar 2016 restera aussi comme l'une des plus disputées. Stéphane Peterhansel, au coude-à-coude avec ses équipiers Peugeot Carlos Sainz et Sébastien Loeb durant toute la journée, a fait la différence sur les 100 derniers des 524 kilomètres parcourus ce mercredi.

En s'imposant en 5 heures, 1 minute et 7 secondes, l'homme aux 11 Dakar a surtout remis les points sur les i avec Loeb, qui s'annonce comme son plus sérieux rival cette année en Amérique du Sud. Vainqueur de trois étapes cette semaine, l'Alsacien s'est montré en difficulté sur la fin du tracé : à 3 minutes de Peterhansel avant le dernier check-point, il concède finalement 8'15 et perd, pour 27 secondes, sa place de leader au général. Carlos Sainz, à 17 secondes seulement du vainqueur du jour, permet à Peugeot de réaliser un nouveau doublé. Yazeed Al Rajhi (Toyota) complète le podium du jour. 

Podium 100% Peugeot au général

Les Mini font un tir groupé entre les 5e et 9e places, avec dans l'ordre le Qatari Nasser Al-Attiyah, vainqueur en 2015, l'Espagnol Nani Roma, l'Argentin Orlando Terranova et le Finlandais Mikko Hirvonen, ancien camarade de jeu de Loeb en WRC. Al-Attiyah reste 4e au classement général mais avec désormais 15 min 19 sec de retard, il a encore laissé échapper quelques précieuses secondes sur la tête.

Au général, Peterhansel prend donc une courte avance (27'') sur Loeb. Sainz, 3e à 5'55, complète un podium 100% Peugeot.