Antoine Meo (KTM) lors de la 12e étape du Dakar 2016
Victime d'une lourde chute en fin de 12e étape, le Français Antoine Meo (KTM) ne pourra pas lutter pour une place sur le podium... | FLORENT GOODEN / DPPI Media

Dakar 2016 : Antoine Meo dans un trou noir

Publié le , modifié le

Antoine Meo a perdu tout espoir de figurer sur le podium de son premier Dakar. Le motard officiel KTM escortait son leader Toby Price quand il a été victime d’une violente chute. Il a pu rejoindre l’arrivée mais il rétrograde à la 6e place du classement général.

Après le briefing d’hier soir à San Juan, Antoine Meo savait déjà qu’il ne reviendrait pas sur le deuxième du classement Stefan Svitko. L’ordre lui avait été donné d’attendre Toby Price qui s’élançait trois minutes derrière. Dès lors, c’était même sa position sur le podium qui était en péril puisque Quintanilla, Benavides et Rodriguez cavalaient pour refaire leur retard. Tout aurait encore pu se jouer samedi lors de la dernière étape mais Meo chutait à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée de la spéciale.

"Je ne me souviens de rien"

Une bonne grosse gamelle qui laissait le motard de Digne-les-Bains groggy. « Il reste qu’une étape, c’est ça ?, demandait-il à l’arrivée, encore dans les vapes. Ah j’ai pas rêvé. Je ne me souviens de rien, que de l’Iritrack qui a sonné pour m’appeler après la chute. Je sais que je suis allé chercher un way-point à un moment donné, j’ai perdu du temps, je roulais avec Toby... c’est ça, non ? Ça fait chier, j’ai pris une sacrée cartouche ! J’ai mal à la main, j’ai mal au cou, à la tête… partout sauf au cul ! » Si on ajoute deux dents cassées, le bilan est lourd. Au moins il n’a pas perdu le sens de la formule.