Mikko Hirvonen vainqueur de la 12e étape du Dakar 2016
Le pilote finlandais, Mikko Hirvonen (Mini) a signé sa première victoire en carrière sur le Dakar 2016 lors de la 12e étape. | FRANCK FIFE / AFP

Dakar 2016 - 12e étape : Mikko Hirvonen (Mini) coiffe Leeroy Poulter (Toyota) sur le fil

Publié le , modifié le

Un vrai hold-up ! Au terme d'une 12e étape (San Juan - Villa Carlos Paz) maîtrisée de long en large par le Sud-Africain Leeroy Poulter (Toyota), en tête de la course 10 Way Point sur 11, le Finlandais et pilote de Mini, Mikko Hirvonen, s'est finalement imposé sur le fil devant Nasser al-Attiyah (Mini), à 9 secondes seulement, et le malheureux du jour, Poulter, troisième au final à 45 secondes. Au général, Stéphane Peterhansel (Peugeot), reste toujours aussi serein, devançant Al-Attiyah de 40'59''.

Quel final ! Pourtant quatrième et en retard de 2'24'' au WP10 (50 kilomètres de l'arrivée environ) sur Leeroy Poulter (Toyota), Mikko Hirvonen (Mini) a tout donné dans les instants de la spéciale pour signer sa première victoire en carrière sur le célèbre Rallye Raid. Un hold-up à la finlandaise donc puisque le Sud-Africain Leeroy Poulter peut nourrir énormément de regrets. Largement dominateur durant toute la course, en tête du 1er au 10e Way Point, le pilote Toyota pensait offrir à son écurie une première victoire sur cette 38e édition du Dakar. Mais c'était compter sans sur la rage et l'abnégation de l'ancien pilote WRC, Mikko Hirvonen, qui confirme sa jolie quatrième place au général, à 1h12'30'' de Stéphane Peterhansel (Peugeot).

Vidéo : la réaction de Mikko Hirvonen

Peterhansel roule vers un douzième titre

Ce dernier parait désormais plus que jamais intouchable pour aller chercher un douzième titre sur le Dakar -son sixième en auto- record absolu. Alors évidemment, il ne faudra pas partir à la faute ni prendre le moindre risque demain lors de l'ultime et exigeante spéciale longue de 180km (Étape de 699km) entre Villa Carlos Paz et Rosario. Mais nul doute que l'expérience du champion français fera la différence, d'autant plus que derrière, Nasser al-Attiyah (Mini, +40'59''), sera à l'affût du moindre incident...

Vidéo : le résumé de l'étape