Dakar 2015 - Marc Coma sacré pour la cinquième fois à moto, rejoint Despres et vise Peterhansel

Dakar 2015 - Marc Coma sacré pour la cinquième fois à moto, rejoint Despres et vise Peterhansel

Publié le , modifié le

L'Espagnol Marc Coma a remporté le Rallye Dakar pour la cinquième fois de sa carrière à moto. Le pilote KTM s'est adjugé une nouvelle fois l'épreuve après la neutralisation de la dernière spéciale entre Rosario et Buenos Aires, simplement après 101 km. De fortes pluies ont perturbé le programme.

L'arrivée triomphale à Buenos Aires n'a finalement pas eu lieu. Pas tout à fait. La course, perturbée par une pluie battante, a été arrêtée au CP2 du km 101, au lieu des 174 initialement prévus. Après 15 jours d'épreuve à travers le Chili, la Bolivie et l'Argentine, il n'était pas question pour les organisateurs de l'épreuve de prendre le moindre risque. Et qu'importe pour Marc Coma, si sa journée de parade a tourné court. Le plaisir était ailleurs.

A 38 ans, le motard KTM peut savourer son nouveau sacre, le cinquième de sa carrière après les éditions 2006, 2009, 2011 et 2014. Une victoire de haute lutte après avoir été en rivalité avec son compatriote Joan Barreda pendant plus de la moitié de la compétition et avoir senti le souffle de Paulo Gonçalves jusqu'aux dernières épreuves.

Aussi bien que Despres et Neveu

Mais l'expérience de l'originaire d'Avià a fait la différence. Une première semaine de stratège, sans jouer les victoires d'étape mais à l'abri des ennuis mécaniques, lui a permis de se positionner au général. Avant que sa science de la piste lui ouvre le chemin de la victoire lors de la suite de la compétition lorsque ses concurrents ont chuté, cassé ou se sont égarés dans le sable. Une seule victoire lors des 13 journées de compétition à se mettre sous la dent. Mais le Dakar est d'abord une affaire de régularité avant d'être une course de vitesse pure. Au général, Coma devance le Portugais Paulo Gonçalves (Honda) - pénalisé de 15 min pour avoir changé de moteur - et l'Australien Toby Price (KTM) - révélation de cette édition 2015. Cette dernière spéciale est finalement revenue au Slovaque Ivan Jakes devant son compatriote Stefan Svitko et l'Australien Toby Price. Soit un triplé KTM.

La 36e édition du Dakar, la septième en Amérique du Sud, aura également  permis à la marque KTM de s'imposer davantage comme la référence des motos. Le constructeur autrichien s'adjuge un 14e titre consécutif. Au niveau des chiffres toujours, ce cinquième sacre fait entrer un peu plus le Catalan dans la légende du Dakar. Au palmarès historique de la compétition, il est désormais au même niveau que des coureurs comme Cyril Neveu et Cyril Despres. Seul devant lui ne reste plus que Stéphane Peterhansel. Monsieur Dakar. Six fois vainqueur en deux roues avant de basculer sur quatre et ajouter cinq éditions à son palmarès ! Une légende désormais abordable pour Coma, dès l'année prochaine...

Vincent Fossiez @VincentFossiez