Dakar 2015 : Le sable d’Argentine, de la vraie farine

Pire que les pavés pour les cyclistes, les routes sableuses d’Argentine sont un véritable calvaire pour les participants du Dakar, qui ne cachent pas leur hantise à l’idée d’affronter le fesh-fesh. Jean-François Kerckaert a pu s’en rendre compte en effectuant la reconnaissance de la 2e étape de cette édition 2015.

Publié le , modifié le