Coma perd le Dakar au profit de Desprès

Coma perd le Dakar au profit de Desprès

Publié le , modifié le

Lors de l'avant-dernière spéciale du Dakar-2012, Marc Coma (KTM) a perdu énormément de temps dans les dunes pour laisser s'envoler la victoire d'étape, la tête du classement général et sans nul doute la victoire finale. L'Espagnol finit en effet à 13'25" du vainqueur du jour, le Portugais Helder Rodrigues (Yamaha), et surtout 12'38" sur Cyril Desprès (KTM) son rival. La spéciale, dimanche, de 29km, ne devrait pas connaitre de bouleversement à Lima pour l'arrivée.

Marc Coma avait un avantage pour conquérir une 4e victoire dans le Dakar en moto, et prendre ainsi le dessus sur son rival, Cyril Desprès, avec qui il se partage les succès dans ce rallye depuis six ans. Mais finalement, c'est le Français qui prendra le dessus sur l'Espagnol. Ce matin, à la veille de l'arrivée à Lima, l'Ibère disposait de 1'35" d'avance sur l'autre pilote KTM, mais ce petit matelas n'a pas fait que fondre, il a totalement disparu. Après avoir limité la casse aux alentours des trois minutes, le tenant du titre a totalement explosé pour finir les 275km de spéciale avec un retard astronomique de 13'25 sur Helder Rodrigues, qui conquiert sa deuxième victoire d'étapes dans cette édition (après la 9e). Et comme Cyril Desprès s'est joué des pièges des dunes du Pérou, il n'a fini qu'à 47 secondes du vainqueur du jour, s'emparant avec un énorme confort de la place de leader du général, à la veille de l'arrivée à Lima.

"Je ne suis pas du genre à me réjouir des problèmes de mes coéquipiers, encore moins quand c'est Marc Coma qui a un souci. Je suis parti le couteau entre les dents, et je savais qu'il ferait la même chose", a déclaré Despres expliquant que cette étape était très éprouvante psychologiquement. Et le pilote KTM préfère rester prudent. "J'attends toujours le dernier jour pour en profiter. J'ai vu tellement de choses se passer dans des Dakar, et encore aujourd'hui. Je veux rester serein, et en profiter encore un peu", a-t-il dit. De son côté, Coma était à la fois déçu et content de terminer deuxième. "J'ai lutté pendant tout le rallye, et j'ai donné tout ce que je pouvais à chaque moment. C'est comme ça. La déception, c'est de ne pas avoir pu combattre jusqu'au bout", a-t-il indiqué.

Voir la video

Voir la video

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze