Marc Coma (KTM) Dakar 2014 stage 2
Marc Coma (KTM) | FRANCK FIFE / AFP

Coma creuse encore l'écart

Publié le , modifié le

Marc Coma (KTM) a plus que jamais fait un grand pas vers la victoire finale dans le Dakar en remportant jeudi la 11e étape motos entre Antofagasta et El Salvador, au Chili, avec au programme 603 km de spéciales. L'Espagnol l'a emporté devant Despres (Yamaha). Olivier Pain (Yamaha), se rapproche du podium, à quelques minutes de Viladoms, 3e au classement général.

Marc Coma a frappé trois fois ! Lors de la dantesque étape entre Chilecito et Tucuman. Il y a deux jours. Et aujourd’hui sur la route d’El Salvador. Trois coups de canon qui vont lui faire gagner le Dakar. Au départ d’Antofagasta, Coma avait pourtant plus à perdre qu’à gagner. 605 km de spéciale, ce n’est plus un piège, c’est une fosse. Le Catalan a bien failli sauter dedans en chutant dans les premiers kilomètres.

Coma chute et gagne

« C’était un jour très, très long. J’ai eu une petite chute au départ mais sans importance, a expliqué le leader des motos. Ensuite j’ai essayé de maintenir un bon rythme. L’essentiel, c’est d’être là. Et de faire attention car il reste encore un jour très dur. » Après sa chute, Coma a décidé de remettre les gaz à fond. Après avoir rattrapé Cyril Despres, les deux hommes ont quasiment roulé de concert. Le Français n’a toujours pas abdiqué dans la lutte pour le podium. « En ce moment, je continue de donner mon maximum, et on verra, assure-t-il. L’important, c’est de ne pas avoir de regrets. »

Pain vise toujours le podium

Olivier Pain donne lui aussi le maximum pour monter sur le podium. Il est le plus près des Yamaha boys derrière Jordi Viladoms (4e à 13'44"). Malgré la longueur de la spéciale, Pain n’a pas pu reprendre davantage que 25 secondes. « Le tout aujourd’hui, c’était de ne pas trop perdre sur Cyril ni sur Helder, qui sont mes rivaux directs. Je voulais aussi en prendre le plus possible à Jordi, pour essayer de viser la 3ème place. Il peut encore se passer beaucoup de choses demain, espère-t-il. Avec une différence de temps assez faible, on peut se retrouver sur le  podium, ou à la septième place… et je n’ai pas envie d’être septième ! »

Vidéo : l'étape du jour 

Xavier Richard @littletwitman