Kurt Caselli
L'Américain Kurt Caselli sur sa KTM | MAXPPP - FELIPE TRUEBA

Caselli vainqueur d'une 7e étape endeuillée

Publié le , modifié le

Remplaçant de Marc Coma dans l'équipe KTM, Kurt Caselli a remporté la 7e spéciale du Dakar, dans la catégorie moto. L'Américain de 29 ans ouvre ainsi son compteur sur cette épreuve, en devançant Chaleco (KTM) de 1'23 dans cette étape qui est arrivée en Argentine. Au général, Olivier Pain (Yamaha) conserve les commandes après sa 3e place du jour, dans le même temps que le Chilien. Mais cette journée est malheureusement marquée par le décès du motard Thomas Bourgin, durant une liaison.

Hier, Cyril Desprès avait repris plus de trois minutes sur le leader du classement général, Olivier Pain (Yamaha), pour revenir à 2'22. Aujourd'hui, le quadruple vainqueur de l'épreuve a encore concédé énormément de temps. Plus de 13 minutes sur le vainqueur, 12 sur Pain et une dizaine sur tous ses rivaux. Il a fait preuve d'une énorme malchance avec un problème de boîte de vitesse, qui l'a empêché de passer le 5e rapport. Dans l'une des spéciales les plus rapides de ce Dakar, c'est un handicap énorme. Après sept spéciales, le Français se voit donc relégué en cinquième position du classement général, à plus de quatorze minutes du leader. Et le Top 5 est sérieusement chamboulé, puisque Francisco Lopez (KTM) devient le dauphin de Pain, avec 31 secondes d'avance sur David Casteu (Yamaha) et 3'36 sur le Portugais Ruban Faria (KTM).

A l'opposé des montagnes russe que vit Desprès, Olivier Pain fait dans la régularité. Toujours dans les dix premiers de chaque spéciale depuis cinq jours, le pilote Yamaha termine une troisième fois sur le podium du jour, dans le même temps que Francisco Lopez, le plus célèbre pilote chilien du Dakar, surnommé Chaleco. Les deux hommes finissent dans le temps, à 1'23" du vainqueur. Au terme de cette 7e étape, longue de 220km, et marquée par une énorme liaison permettant à la caravane de franchir le Cordillère des Andes, c'est Kurt Caselli qui s'est montré le plus rapide.

Arrivé un peu au dernier moment dans ce rallye, puisque remplaçant de Marc Coma, l'Américain de 29 ans décroche donc sa première victoire en spéciale, et intègre le Top 10 du classement général en s'emparant de la 8e position, à près de 28 minutes de Pain. Arrivé sur les routes sud-américaines pour remplacer le triple vainqueur espagnol de l'épreuve, ce spécialiste de cross n'avait pas forcément une énorme pression au moment de monter sur la KTM: A lui de faire de son mieux en découvrant une formidable aventure, et d'emmagasiner de l'expérience pour le futur", déclarait alors Alex Doringer, le Team Manager de l'équipe KTM Red-Bull.

Vidéo: le résumé de l'étape du jour

Voir la video