David Casteu prend la tête du général
David Casteu profite des malheurs d'Olivier Pain pour prendre la tête du Dakar | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Barreda gagne, Casteu reprend la tête

Publié le , modifié le

Malchanceux ces derniers jours, Joan Barreda s'est imposé lors de la 8e étape entre Salta et San Miguel. Le Catalan a terminé la spéciale en 2h 07 minutes et 26 secondes, 7 min 57 sec avant le Slovaque Ivan Jakes et 14 min 13 sec devant David Casteu. Profitant des malheurs du leader Olivier Pain, le pilote Yamaha a pris la tête du classement général. Cyril Despres termine 5e à 16 min et 09 secondes et se replace.

Déjà vainqueur de la deuxième puis de la quatrième étape sur ce Dakar 2013, l'Espagnol Joan Barreda a récidivé entre Salta et Tucuman. 4e du classement général au soir de sa victoire à Arequipa, le pilote Husqvarna a vécu un véritable calvaire le lendemain lors de la spéciale entre la deuxième ville du Pérou et Arica, concédant près de 3 heures de retard sur les meilleurs. S'il était parvenu à maintenir cet écart, le Catalan avait dû renoncer à la lutte pour la victoire finale.

Pain perdu

Aujourd'hui, c'est Olivier Pain, leader du classement général au départ de Salta qui a connu un destin similaire à celui du Catalan. Le pilote Yamaha est lui aussi tombé dans le piège du km 118. A ce point du roadbook, il fallait suivre la piste dans un rio. Au lieu de ça, la plupart des pilotes de tête ont filé en direction de la montagne, Pain en tête. Et quand les motards ont rebroussé chemin, le leader de la course a insisté dans la mauvaise direction. "C'est une journée plus que difficile, a confirmé Pain.  Enfin difficile, c’est surtout qu’on s’est trompés. Je pensais qu’il fallait faire attention et c’est justement à ce moment qu’on se trompe. Je comprends pas on était pourtant tout bien. Chaleco est parti dans une vallée un peu trop tôt. Il est revenu juste devant moi. On était bons. Et puis, je sais pas. Il aurait fallu tourner un peu plus à droite mais avec la pluie c’était difficile. C’est comme ça. C’est moi qui perds le plus gros. Je savais bien sûr que c’était pas forcément gagné ; Mais la 2ème semaine va réserver d’autres surprises. L’objectif c’est pas de se faire mal et d’être à Santiago quand même. Mais c’est encore long…"

Casteu leader, Despres revient

Pain a perdu très gros (37 minutes sur Barreda et 23 sur Casteu) mais Yamaha ne perd pas la tête du rallye puisque David Casteu est devenu le nouveau leader. "Un très gros coup de nav, a commenté le Niçois. Je suis vraiment content car c'est difficile de rouler devant en attaquant et en gardant les caps, en faisant la navigation... J'ai su garder la tête froide alors que tout le monde tournait dans tous les sens, mais je suis resté bien concentré et j'arrive ici en tête... Et être en tête du Dakar à la journée de repos, c'est fabuleux !" Voilà qui mettra un peu de baume au coeur du constructeur qui a perdu l'un de ses plus grands représentants en la personne de Jean-Claude Olivier, ancien patron de Yamaha France et décédé samedi matin dans un accident de la circulation.

Pénalisé de quinze minutes pour changement de moteur, Cyril Despres ne s'en sort pas si mal. Parti de loin, le tenant du titre a eu la chance de voir ses adversaires faire demi-tour et le remettre dans le droit chemin. Ce coup de chance permet au pilote KTM de limiter la casse et de rester dans le coup pour la victoire à Santiago. 5e du général à 24'26", Despres peut encore croire en ses chances.

Résumé de la 8e étape moto

Voir la video