Nasser Al-Attiyah (Mini)
Nasser Al-Attiyah (Mini) | AFP

Al-Attiyah insatiable

Publié le , modifié le

Nasser Al-Attiyah (Mini) a signé sa 5e victoire d'étape sur le Dakar-2015 jeudi après 194 km de spéciale entre Salta et Termas de Rio Hondo, se rapprochant encore un peu plus d'un deuxième titre. Insatiable, le Qatarien, malgré son avance confortable au classement général, a encore attaqué tout au long de la journée, et il a accentué son avance sur le Sud-Africain Giniel De Villiers (Toyota) et l'Argentin Orlando Terranova (Mini).

Cette victoire d'Al-Attiyah est la 10e en 11 étapes pour le constructeur Mini en passe de remporter son 4e Dakar d'affilée. Au général, Al-Attiyah dispose désormais d'une avance de près d'une demie-heure sur de Villiers, le vainqueur 2009, et de près de 1 heure 30 sur son  partenaire chez Mini, le Polonais Krzysztof Holowczyc.

La journée a été marquée par l'abandon du Saoudien Yazeed Alrajhi (Toyota), qui occupait jusqu'alors la 3e place du classement général, victime d'une panne, après une casse moteur lors de liaison finale lors de l'étape de la veille. Quant au tenant du titre espagnol Nani Roma, il n'a pas non plus pu prendre le départ jeudi, mis hors course par les commissaires pour avoir raté huit  "waypoints", des points de passage obligatoires, ainsi que la ligne d'arrivée lors de la spéciale de mercredi, entre Calama et Salta. Le pilote Mini, victime de plusieurs tonneaux dans la journée de mercredi, était de toutes façons "out" pour la victoire finale depuis le km 9 de la  première étape, quand il avait été bloqué plusieurs heures au bord de la piste  pour un problème électrique.

Les deux buggies Peugeot de Stéphane Peterhansel et Cyril Despres ont  respectivement pris les 7e et 24e places de l'étape. Ils ne peuvent plus rien espérer hormis peut-être une place d'honneur dans le Top 10  pour Peterhansel. 

Christian Grégoire