Nasser Al-Attiyah
Nasser Al-Attiyah à bord de son Buggy | AFP-Fife

Al-Attiyah et Peterhansel s'échappent

Publié le , modifié le

La razzia des Qatar Red Bull continue. Troisième étape et troisième victoire pour les nouveaux buggys de Nasser Al-Attiyah. Après Sainz, c'est au tour du Qatarien de s'illustrer en signant un gros scratch. Seuls Robby Gordon, 2e, et Stéphane Peterhansel, 3e, sont parvenus à suivre le rythme. Derrière, on a perdu beaucoup de temps.

"Tomorrow, it's my day". Quand Nasser Al-Attiyah fait une confidence de la sorte, ça promet du grand spectacle. Une nouvelle fois le Qatarien n'a pas failli à sa promesse en remportant la troisième étape du Dakar 2013 entre Pisco et Nazca. Le pilote Qatar Red Bull a volé de dune en dune pour oublier sa petite déconvenue de dimanche. Il prive ainsi, pour 1'18", Robby Gordon de son premier succès cette année. Stéphane Peterhansel a bien résisté en finissant à 3'52" d'Al-Attiyah. Privé de sa victoire dans la 2e étape après le reclassement de Carlos Sainz, le leader des Mini tient cette fois bon la barre du général. Et le ciel s'est éclairci au sortir des dunes.

Sainz retardé, Holowczyc out

Le tenant du titre et Al-Attiyah se tiennent en 6'33" mais après c'est déjà le désert. Le surprenant Argentin Lucio Alvarez est troisième à 18'11" et nargue la Mini de Novitskiy (à 21'10"). Sixième du jour à 30'13", Carlos Sainz est le grand perdant de la journée. Le Matador a connu de nombreux problèmes électriques sur cette spéciale et accuse 20'16" de retard au général. Premier signe d'un défaut de jeunesse pour l'auto de QRD. Les buggys SMG sont eux aussi un peu rentré dans le rang. Ils sont toutefois groupés du 9e au 11e rang. En revanche, on ne reverra pas Kristof Holowczyc sur ce Dakar. Le Polonais a été victime d'une gros accident et a été rapatrié à Pisco pour des examens approfondis.

 

VIDEO: Le résumé de l'étape auto

Voir la video

 

VIDEO: La réaction du vainqueur qatarien

Voir la video