Nasser Al Attiyah sur son hummer
Nasser Al Attiyah sur son hummer | AFP - Philippe Desmazes

Al-Attiyah et les Hummer se distinguent

Publié le , modifié le

Le Qatariote Nasser Al-Attiyah (Hummer) a enfin enlevé une victoire cette année en dominant la 7e étape du Dakar, une boucle partant et arrivant à Copiapo, devant son coéquipier, l'Américain Robby Gordon, et le Français Stéphane Peterhansel qui conserve la tête du classement général. Al-Attiyah a parcouru les 419 km de spéciale en 3 h 26 minutes 57 secondes, soit 7 min 30 secondes de mieux que Gordon.

Joli doublé pour les Hummer

Au lendemain de l'annulation de la 6e étape, en raison d'importantes chutes de neige sur la Cordillère des Andes, le Qatariote Al-Attiyah, vainqueur auto du Dakar-2011, et l'Américain Gordon ont une nouvelle fois prouvé que lorsque leurs Hummer ne souffrent pas d'ennuis mécaniques, il faut compter sur eux. Si les Mini de Stéphane Peterhansel et Krzysztof Holowczyc conservent la main sur le classement général, elles n'ont pu que s'incliner samedi sur les 419 km de spéciale. Le Français a été relégué à près de huit minutes d'Al-Attiyah et le Polonais à un quart d'heure.

Cela fait toutefois les affaires de "Peter" au général, puisque le tandem Holowczyc/Fortin navigue désormais à 11 minutes 22 secondes. Le Qatariote remonte pour sa part de la 8e à la 6e place, mais à bonne distance de la tête, presque 43 minutes. Gare toutefois aux Hummer, qui n'ont pas dit leur dernier mot et pourraient encore taquiner les Mini avant l'arrivée à Lima. Ainsi, Nani Roma, 5e samedi, a été délogé du podium provisoire par Gordon.

La saga De Rooy continue chez les camions, avec une troisième victoire d'étape consécutive pour le chef de file, qui peut envisager sérieusement la victoire finale à Lima. Si la concurrence de Kamaz a été abattue par la mise hors-course d'Eduard Nikolaev, les Iveco devront maintenant prêter attention à Ales Loprais, qui s'avère être le plus régulier de leurs rivaux. Encore 2ème de l'étape aujourd'hui, 3'59'' de Gerard De Rooy, il le colle également de près au classement général, avec 17 minutes le retard. Environ le temps perdu par un camion sur une crevaison !

Dimanche étant la traditionnelle journée de repos du rallye, la course reprendra lundi avec une étape de 722 km dont 477 de spéciale entre Copiapo et  Antofagasta, toujours dans l'immense désert d'Atacama.

RETROUVEZ TOUS LES CLASSEMENTS DU DAKAR

Voir la video