Addition salée pour Joan Barreda

Sur la deuxième partie de l'étape marathon, les moteurs ont été mis à rude épreuve. Les salards rendus très compliqués par une pluie abondante font souffrir les mécaniques. Joan Barreda ne voulait pas partir, il en sera contraint. Journée noire pour lui qui perd plus d'1h30 en finissant la spéciale tractée par Esquerre son coéquipier. Pour Marc Coma la journée n'a pas été non plus de tout repos puisqu'au ravitaillement, sa moto tarde à redémarrer. Pour Svitko, pas de problème, il va réaliser le meilleur temps du jour.

Publié le , modifié le