40e édition Dakar / 2016 : Loeb, dur apprentissage

Le phénomène est attendu, et il fait forte impression. Pour sa première participation au Dakar, Sébastien Loeb semble survoler la course durant toute la première semaine. Sur des terrains qui correspondent parfaitement à son pilotage, le nonuple champion du monde des rallyes remporte trois étapes et occupe encore la tête du classement général à la journée de repos. Mais l’apprentissage du rallye raid est parfois cruel. Sur l’étape de reprise, le duo Loeb-Elena part à la faute à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, sa Peugeot enchaine les tonneaux et les chances de victoire s’envolent. Le lendemain, les difficultés continuent et c’est un tankage en règle que les nouveaux venus doivent affronter. L’équipage s’accroche tout de même pour rejoindre l’arrivée finale à Buenos Aires, en 9e position du classement général.

Publié le , modifié le