40e édition Dakar / 2000 : Le Dakar prend l'air

Un tracé uniquement africain a été dessiné pour cette 22e édition, avec Dakar comme point de départ et une ligne d’arrivée posée aux pieds des pyramides du Caire. En entrant au Niger, Hubert Auriol est alerté par les autorités françaises que le rallye est menacé par des groupes terroristes. La décision est alors prise d’organiser un gigantesque pont aérien entre Niamey et Sabah en Libye. La course est mise entre parenthèses pendant cinq jours, le temps d’orchestrer le ballet aérien des Antonov 124. A l’aide de ces gros porteurs russes, c’est un défi logistique inédit qui est relevé… afin que le sport puisse reprendre ses droits.

Publié le , modifié le