40e édition Dakar / 1992 : Bloqués

Pour la première fois de son histoire, le Paris-Dakar franchit l’équateur pour cette édition qui emmène les pilotes jusqu’à la pointe du continent africain, avec une arrivée jugée au Cap en Afrique du Sud. Sur la fin de cette épopée, le rallye avance encore sous le choc de la perte de Gilles Lalay, tué sur une collision durant un trajet de liaison au Congo. Quelques jours plus tard, c’est en Namibie que la course se retrouve bloquée en pleine spéciale par une rivière en crue. Les premiers sur les lieux, comme Stéphane Peterhansel, tentent leur chance et se sortent de justesse de cette baignade forcée. Mais pas la Cagiva de Danny Laporte, par exemple, sauvée des eaux par l’hélicoptère de Gilbert Sabine, qui décide de neutraliser la course.

Publié le , modifié le