Suzanne Lenglen 1/1/1928
Suzanne Lenglen renvoie une balle | AFP / CORR

D comme Divine (la)

Publié le , modifié le

Pour beaucoup, Suzanne Lenglen n’est qu’un nom accolé à un court, à Roland-Garros. Mais ce nom, doublée d’un surnom « La Divine », est surtout celui de la plus grande joueuse française de l’histoire.

championne olympique en simple comme en mixte, victorieuse de six Wimbledon et Internationaux de France, dans la période de l’entre deux guerres. Le palmarès ne saurait résumer l’impact que cette native de Compiègne a eu sur le tennis, révolutionnant la tenue (jupes plus courtes), la technique (première à servir « par le haut » avec un jeu très offensif et spectaculaire ) et survolant ses rivales pour ne compter qu’une défaite dans toute sa carrière. Elle fera même son entrée dans le professionnalisme, participant à la première tournée professionnelle de l’histoire de ce sport, en 1926.

Thierry Tazé-Bernard