Oliver Zaugg (Leopard-Trek)
Oliver Zaugg (Leopard-Trek) | LUK BENIES / AFP

Zaugg crée la surprise

Publié le , modifié le

Le Suisse Oliver Zaugg (Leopard Trek) a remporté samedi le Tour de Lombardie, ultime classique de la saison cycliste, disputée sur 241 km entre Milan et Lecco, en Italie. Equipier modèle, qui n'avait jusqu'alors jamais signé de succès sur le circuit professionnel, Zaugg, 30 ans est parti en solitaire dans la dernière ascension. Il a devancé de huit secondes l'Irlandais Daniel Martin (Garmin-Cervélo) et l'Espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha).

Professionnel depuis 2004, Oliver Zaugg n'affichait pour l'instant à son palmarès que deux victoires en contre la montre par équipe avec la formation Léopard-Trek, à la semaine internationale Coppi et Bartali en 2010, et lors de la première étape du Tour d'Espagne en 2011, dont il avait terminé 11e du classement général. C'est dire qu'il était loin de figurer parmi les favoris d'une épreuve dont il n'a été décidé qu'au dernier moment qu'il y participerait. 

Cette 105e édition, qui empruntait un parcours inédit de Milan à Lecco, a été illuminée par une offensive de grand style menée par l'Italien Vincenzo Nibali.       Après une première accélération, Nibali a attaqué sur les premières rampes du Ghisallo, à 53 kilomètres de l'arrivée. Le Sicilien a distancé Gilbert et le Danois Jakob Fuglsang pour basculer au sommet avec près d'une minute et demie d'avance. De retour sur le bord du lac de Côme, Nibali a lutté pour préserver son avance sur un premier peloton de 34 coureurs, mené par les équipiers de Sky et de Katusha. Mais il a fini par se relever à 16 kilomètres de l'arrivée, avant la dernière difficulté.

A l'approche du sommet de Villa Vergano, Zaugg a démarré et a plongé dans la descente avec une quinzaine de secondes d'avance sur un  groupe de cinqs hommes (D.Martin, Pozzovivo, Basso, Niemec, Rodriguez), avantage qu'il a préservé pour l'essentiel jusqu'à la ligne. Derrière Martin et Rodriguez se sont disputés les places d'honneur. L'Italien Ivan Basso a pris la quatrième place devant le Polonais Przemyslav Niemec et l'Italien Domenico Pozzovivo, avant un autre petit groupe comprenant le champion d'Italie Giovanni Visconti et le favori, le Belge Philippe Gilbert, piégé dans le dernière accélération.

Oliver Zaugg,  surtout considéré jusqu'à présent comme un équipier, a signé le principal succès de la saison pour la formation Leopard, montée l'hiver dernier autour des frères Andy et Frank Schleck, avec pour autre coureur majeur le Suisse Fabian Cancellara. Il a d'ailleurs mis fin à 13 ans d'insuccès d'un coureur helvéte sur cette épreuve; le dernier ayant été l'oeuvre d'Oscar Camenzind en 1998.

Le classement

1. Oliver Zaugg (Sui / Leopard) 6h20'02"
2. Daniel Martin (Irl/ Garmin) +8"
3. Joaquim Rodriguez (Esp / Katusha)
4. Ivan Basso (Ita / Liquigas)
5. Przemyslaw Niemiec (Pol / Lampre)
6. Domenico Pozzovivo (Ita / Colnago - CSF)
7. Giovanni Visconti (Ita / Farnese Vini) +15"
8. Philippe Gilbert (Bel / Omega Pharma - Lotto)
9. Carlos Betancour (Col / Acqua & Sapone)
10. Riccardo Chiarini (Ita / Androni Giocattoli)