Van Aert
Le sacre de Van Aert. | YORICK JANSENS / BELGA MAG / BELGA

Wout Van Aert champion du monde de cyclo-cross

Publié le , modifié le

A seulement 21 ans, Wout Van Aert est devenu champion du monde de cyclo-cross élites à Zolder (Belgique), devant Lars Van Der Haar (Pays-Bas) et Kévin Pauwels (Belgique).

Monstrueuse. Difficile de qualifier autrement la performance de Wout Van Aert, ce dimanche à Zolder. A seulement 21 ans, le petit prodige belge a réussi à conquérir le titre mondial de cyclo-cross. Au terme d’une course haletante, pleine de spectacle, le jeune coureur est parvenu à se défaire de ses concurrents pour remporter la plus belle victoire de sa carrière.

La course a été pleine de rebondissements. On a longtemps cru que la victoire se jouerait entre un duo, composé de Van Der Poel et Van Aert. Partis tous les deux avec Van Der Haar, ils se font pourtant rejoindre au troisième tour par cinq autres coureurs. La course est totalement relancée. Sven Nys, 39 ans et neuf podiums en championnat du monde, se permet même d’attaquer. Le Cannibale de Baal, qui participe à la dernière course de sa carrière, prend les choses en main. Derrière lui, Van Der Poel et Meeusen réagissent.

Les Belges survoltés devant leur public

Le tournant de la course réside dans cet incident entre Van Der Poel et Van Aert, à la mi-course. Dans une légère montée, le champion du monde en titre coince son pied dans la roue de son concurrent belge. Tous deux perdent du temps, et se retrouvent éloignés de la course pour le titre. Lars Van Der Haar, champion d’Europe, en profite pour prendre la poudre d’escampette. Van Aert, dans un grand jour, est poussé par son public et parvient à le rejoindre en tête de course. Mathieu Van Der Poel est rétrogradé à la huitième place, à une trentaine de secondes du duo.

L'un des tournants de la course.
L'un des tournants de la course.

La cloche résonne, c’est le dernier tour ! Van Aert et Van Der Haar sont à la lutte. Au loin, Van Der Poel réussit l’impossible, le voilà troisième quand il franchit la ligne, à moins de quinze secondes de la tête de course. L’écart reste néanmoins trop grand pour que le petit-fils de Raymond Poulidor puisse se mêler à la lutte pour le titre. Dans l’une des dernières difficultés du parcours, Van Aert attaque, et prend le dessus sur son adversaire. En très grande forme, il parvient à se détacher, et prend le temps de savourer sa victoire. A 21 ans, le voilà champion du monde élites, une saison après sa médaille d’argent. Mathieu Van Der Poel termine finalement cinquième, juste derrière Sven Nys, qui termine sa carrière avec une médaille en chocolat. Le premier Français est Clément Venturini, onzième. Le champion de France Francis Mourey termine quinzième. 

Ce maillot arc-en-ciel conclut en beauté la saison de Van Aert, auteur d’une année quasi-parfaite dans les labours : n°1 mondial, vainqueur de la Coupe du Monde, champion de Belgique et fort de 17 victoires en 28 courses.